5 novembre 2005 6 05 /11 /novembre /2005 00:00

 

                                        Voici une petite suite de mots pour conclure provisoirement notre vocabulaire de l'Amour au Moyen-Age...

 

Baron                                                         mari

.  Encombre                                                  rencontre

Gentille                                                      charmante

Janceresse                                                menteuse

Paltonière                                                  prostitué

Pesance                                                     chagrin

Piperie                                                       tromperie

Pis                                                              poitrine (!)

Piteux                                                        attendrissant

Record                                                       souvenir

.  Ruffian                                                       homme débauché

.  Rustaud                                                     homme peu délicat

Semondre                                                  inviter

Subverti                                                     bouleversé

Tristeur                                                      tristesse

 

 

 

Partager cet article
Repost0
2 novembre 2005 3 02 /11 /novembre /2005 00:00
 
                                       Voici la recette d’un très ancien guérisseur, un secret bien gardé depuis des siècles, et qui nettoiera votre organisme tout en le revitalisant…Un traitement curatif et préventif pour de nombreuses maladies… La cure à pour base deux plantes connues depuis l’Antiquité, et que l’on peut se procurer facilement chez l’herboriste du coin (ou le pharmacien, mais de culture bio !). L’aubier de tilleul, arbre jadis consacré à Vénus, qui au dire de Sainte Hildegarde (grande herboriste du moyen-âge) conjurait les pestilences, et la prêle sans doute la doyenne des plantes médicinales, véritable panacée dans l’Antiquité et le Moyen-Age, votre moderne médecine en redécouvre ses multiples et extraordinaires vertus…La cure est à faire pendant 21 jours, renouvelable à chaque changement de saison. Le premier jour prendre un bol (trois fois par jour et après chaque repas) d’une décoction d’aubier de tilleul, et idem le second jour mais avec une infusion de prêle. Maintenez cette alternance pendant les trois semaines (lire dans mes secrets précédents l’art de faire une décoction et une infusion) N’oubliez pas que les plantes ont des principes actifs puissants, le surdosage est fortement déconseillé, en cas de symptômes graves ou persistants, vous devez toujours consulter votre sorcier ou apothicaire… suis-je bête… votre médecin !
 
http://medieval-moyen-age.net articles sur les plantes médicinales du moyen-âge et les secrets des sorcières
 
Merci à notre Amie Carabosse pour cette belle photo de Moriganne
 
 
Partager cet article
Repost0
29 octobre 2005 6 29 /10 /octobre /2005 23:00

 

                                        Halloween la fête Celte devenue depuis la fête des sorcières... L'étude des anciens textes (théologies, procès de sorcellerie...) nous apprend que le culte des anciens Dieux païens s'est maintenu en France, par la pratique du Sabbat,  jusqu'à la fin du XVIIIe siècle. On trouve la mention du verbe "sabasein" du grec sabazia (culte de Dionysos) au XIIe siècle (la signification est faire du bruit !). Ce verbe désignera par la suite (pour les chrétiens !) les hérétiques (juifs, cathares, vaudois...) Le terme Sabbat (assemblée de sorciers), n'apparait que vers le XIVe siècle. Le Sabbat au Moyen-Age était surtout un refus de l'ordre religieux et de ses nombreux interdits, on y dansait, jouait de la musique, faisait ripaille en partageant la nourriture apportée par chacun, et il y avait souvent des débordements sexuels... La sorcière, pour se rendre au Sabbat en volant, s'enduisait entièrement le corps d'un onguent composé de graisse humaine ou de bouc et de plantes toxiques et hallucinogènes (mandragore, datura, belladone, jusquiame, ellébore...)  Rêves hallucinatoires assurés, mais très dangereux, avec ces ancêtres de nos modernes drogues. On comprend mieux que sous la torture de la Sainte Inquisition ces pauvres femmes (rarement des hommes !) avouaient de bonne foi avoir copulé avec le Diable. Par ces faits, certains ont douté de ces pratiques. Je reste moi convaincu de la réalité du Sabbat. La preuve, qui de nos jours ne connaît pas cette fête, et dans nos modernes contrées ne vénérons nous pas encore le Dieu cornu... Nous parlons encore du Grand Satan...

 

http://medieval-moyen-age.net sabbat sorcière articles et photos sur le moyen-âge et le monde médiéval

Le banquet des sorciers (gravure sur bois du moyen-âge)

 

Partager cet article
Repost0
27 octobre 2005 4 27 /10 /octobre /2005 23:00

 

                                  Les flambeaux de l'Allan ont rencontré la superbe troupe médiévale "Lys et Lion 1462" lors d'une visite au château du Hohlandsbourg (voir notre article sur ce château). Spécialisée dans la reconstitution historique très précise de cette époque de la fin du Moyen-Age, la compagnie présentait ce jour là un magnifique scriptorium, une explication passionnante sur les sciences médiévales et même un laboratoire d'alchimie... Les talent de cette troupe sont multiples, et je ne peux que vous conseiller de rendre visite à leur site internet. Voici quelques photos de cette excellente compagnie médiévale...

 

http://medieval-moyen-age.net infos, photos, articles sur le moyen-âge et le monde médiéval

 

http://medieval-moyen-age.net Nombreux articles sur le moyen-âge, le patrimoine médiéval, les secrets et mystères, les templiers, les plantes médicinales, la sorcellerie...

 

http://medieval-moyen-age.net nombreux articles sur le monde médiéval, l'histoire du moyen-âge, les recettes de cuisine, les proverbes et mots du moyen-âge, les légendes...  

 

 

Partager cet article
Repost0
24 octobre 2005 1 24 /10 /octobre /2005 23:00

 

                                        Du lointain Moyen-Age, proverbes et dictons ont franchi les siècles pour parvenir jusqu'à nous... Encore de nos jours  "Nous devons une fière chandelle à quelqu'un" mais qui sait encore que la coutume médiévale était de brûler une chandelle devant l'image d'un Saint quand on avait échappé à un danger... "On monte encore sur nos grands chevaux" mais ce ne sont plus des destriers de bataille... Depuis longtemps on ne bat plus le fer, mais on continue à le faire pendant qu'il est chaud. Les poètes et conteurs, avec leur sensibilité intemporelle, nous ont laissés de jolis textes. Villon, le poète maudit et "crotté" a écrit une ballade des proverbes, en voici quelques lignes :

 

Tant grate chièvre que mal gist

Tant va le pot à l'eau qu'il se brise

Tant chauffe on le fer qu'il rougist

Tant vault l'homme comme on le prise

Tant crie l'on Noël qu'il vient

 

                                       Certes, depuis le Moyen-Age, le vocabulaire et l'écriture ont changé, mais il en reste encore quelque chose... Je terminerais avec le proverbe du jour (25 octobre) : "Saint crépin, la mort aux mouches" peut-être la fin d'une saison, même si c'est encore l'été Indien...

 

 

 

Partager cet article
Repost0

Rechercher

♦♦♦