14 septembre 2005 3 14 /09 /septembre /2005 23:00

 

                                        L'Amour depuis la nuit des temps fait partie de notre vie. Pour l'époque médiévale et la période du moyen age, le vocabulaire étant très riche sur le sujet (et ne voulant pas vous lasser)  je traiterais donc ce volumineux dossier en trois parties. 

 

Accordailles                                      fiançailles

Biau                                                    beau

Bordelière                                         débauchée

Coursière                                          coureuse

Déportement                                    mauvaise conduite

Donoyer                                             flirter

Donzelle                                            fille de petite vertu

Dru (e)                                               amant, maîtresse

Druerie                                              galanterie

Enceinter                                          rendre enceinte

Emeuvement                                   émoi

 

Un beau mariage celui de Philippe III et de Marie de Brabant (British Library, Londres)

 

Partager cet article
Repost0
11 septembre 2005 7 11 /09 /septembre /2005 23:00

 

                                         Asmodée le chat de la sorcière Moriganne nous a quittés ce soir pour toujours. Il a rejoint le paradis des chats. Rien n'a pu le sauver, ni l'amour de ses maîtres, ni les soins des vétérinaires... Médiéval et Moyen Age est en deuil de sa mascotte. Moriganne, Dame Belette et Maître Honorius sont très tristes. Mais je vous le promet, du haut du paradis des chats, il continuera à vous faire rire (même si pour le moment il nous fait pleurer) il continuera encore longtemps à vivre sur la toile... et cela c'est un peu l'immortalité. Et puis on dit que les chats ont neuf vies... Voci quelques photos de lui, du temps de sa splendeur, la dernière, quelques jours avant de nous quitter...

 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
10 septembre 2005 6 10 /09 /septembre /2005 23:00

 

                                        C'est le centième article sur Médiéval et Moyen Age, cela se fête ! que vais-je donc écrire pour cette grande occasion... Grave dilemme ! La recette de l'élixir de longue vie, le secret de la fabrication de la pierre philosophale, l'endroit précis où est caché le trésor des Templiers... Trop banal que tout cela... J'ai donc décidé de vous offrir un voyage dans le temps, une ballade au pays du rêve chargé de légendes, de mystères, de fées et de dragons... Alors troubadours, jongleurs et conteurs... réjouissez-nous ! Que coule en abondance l'hypocras pour ces grandes ripailles médiévales... Que la fête commence... Longue vie à vous belles Dames et gentils Seigneurs, merci de votre fidélité...

 

  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
9 septembre 2005 5 09 /09 /septembre /2005 23:00

 

                                        Voici quelques nouvelles de ma santé... Pas terrible, piqûres, cachets (j'ai horreur de cela!) et j'ai pas faim, on me force à manger avec une seringue... mais il parait que c'est pour mon bien, pas facile la vie de chat ! Sinon j'ai encore quelques images étranges de coté, en voici une, ou le Maître Honorius, à force d'évoquer les forces sataniques sur les fêtes Médiévales et Moyen-âge, a finit par attirer le Diable en personne. On dirait qu'il lui pique... qu'il lui pique, le... enfin vous voyez ! A bientôt j'espère... grosses léchouilles à vous tous.

 

le Diable est un membre de la Compagnie médiévale Arche en Sel (on en reparlera !)  

 

 
Partager cet article
Repost0
6 septembre 2005 2 06 /09 /septembre /2005 23:00

 

                                        La foire au Moyen-âge est d'une importance vitale pour les échanges des marchandises, mais aussi pour les échanges humains, si vous voyez ce que je veux dire ! Foires rurales et saisonnières, qui permettaient aux paysans d'écouler leur production agricole, et d'acquérir en échange des produits de la ville, foires mensuelles des gros bourgs et châteaux (souvent rattachées à une fête religieuse) ou l'on trouvait plus de produits, foires urbaines qui duraient plusieurs jours. Avec un certain retour de la sécurité sur les routes, le XIIIe siècle voit l'apogée des foires générales (internationales !) dans toute l'Europe. Les foires de Champagne sont florissantes grâce à la protection de Thibaud II. On échange les productions des manufactures du nord (draps...) contre les produits du bassin méditerranéen. A la fin du XIIe siècle, on invente même un contrat notarié ( "l'instrument en vue de change" : l'ancêtre de la lettre de change !) qui permet aux marchands de payer à un endroit et de se faire rembourser ailleurs en monnaie locale (sécurité sur les routes !), système surtout utilisé entre Gènes et la Champagne. Ces foires peuvent durer plusieurs semaines et se déroulent toujours de la même manière : ouverture, présentation des marchandises, une ou deux périodes de courtes ventes, achats "à crédit de confiance" ou l'on ne règle qu'en fin de foire, et enfin les derniers jours réservés aux paiements. Mais gare aux mauvais payeurs, les tribunaux de foire veillent ! Avec le retour des guerres, des grandes épidémies, les siècles suivant vont voir certaines grandes foires péricliter au profit d'autres grands pôles commerciaux. Il reste de nos jours certaines foires qui se perpétuent depuis le Moyen-âge. C'est le cas de la Foire aux laines de Châteaudun. Plumette (la première correspondante officielle de Médiéval et Moyen Age) nous la présente : "une fois par an, lors du premier week-end de juillet, la ville acceuille la Foire aux laines, dont l'origine remonte au Moyen-âge. Cette fête médiévale, haute en couleurs, prend ses quartiers dans les rue de la ville à l'ombre du château. Elle offre un cadre de choix aux marchands médiévaux, jongleurs, bonimenteurs, cracheurs de feu et Chevaliers qui se succèdent pour animer le quartier historique et la cour du château." Plumette a joint quelques images que je vous présente (dont une magnifique enluminure de Marie Hélène Lefrancq, que l'on voit devant son échoppe sur une autre photo. Ne manquez pas de rendre visite à mon amie Plumette, que je remercie pour sa participation à cet article : http://plumes-et-crayons.over-blog.com

 

 

 

 

 

 
Partager cet article
Repost0

Rechercher

♦♦♦