8 août 2017 2 08 /08 /août /2017 10:00

 

Voici la liste des prénoms des Rois du moyen age, prénoms classés par popularité. Ce qu’on appelle le moyen age en tant que période historique est une invention du début du 19em siècle. Le début et la fin de cette époque divergent suivant les historiens, pour ma part j’ai choisi  l’année 475 pour le début, date qui correspond en gros à la fin de l’empire romain, et 1453 pour la fin, date de la prise de Byzance (Capitale de l’empire Romain d’Orient) par les Ottomans. L’année 1453 a vu aussi la fin de la guerre de 100 ans avec la victoire des Français à la bataille de Castillons, contre « La perfide Albion… »

 

Sur la période, le champion toutes catégories est le prénom Louis avec 11 Rois de France. J’ai rajouté Louis XI Roi charnière entre le moyen age et la renaissance.

 

Louis le Pieux (Roi de 814 à 840)

Louis II le Bègue (Roi de 877 à 879)

Louis III, conjointement avec son frère Carloman (Roi de 879 à 882)

Louis IV d'Outremer (Roi de 936 à 954)

Louis V (Roi de 986 à 987)

Louis VI le Gros (Roi de 1108 à 1137)

Louis VII le Jeune (Roi de 1137 à 1180)

Louis VIII le Lion (Roi de 1223 à 1226)

Louis IX (dit Saint Louis, Roi de 1226 à 1270)

Louis X le Hutin (Roi de 1314 à 1316)

Louis XI (Roi de 1461 à 1483)

 

Le second prénom à la mode est Charles avec 7 Rois de France

 

840-877 : Charles II dit le Chauve                                          

884-888 : Charles III dit le Gros

898-929 : Charles III dit le Simple

1322-1328 : Charles IV dit le Bel

1364-1380 : Charles V    

1380-1422 : Charles VI

1422-1461 : Charles VII 

 

Vient ensuite le prénom Philippe avec 5 Rois de France sur la période

 

Philippe II Auguste (Roi de 1180 à 1223)

Philippe II le Hardi (Roi de 1270 à 1285)

Philippe IV le Bel (Roi de 1285 à 1314)

Philippe V le Long (Roi de 1317 à 1322)

Philippe VI (Roi de 1328 à 1350)

 

Suivent après…

 

458-481 : Childéric Ier      

668-674 : Childéric II

743-751 : Childéric III

481-511 : Clovis Ier    

637-655 : Clovis II

691-695 : Clovis III

 

558-562 : Clothaire Ier  

584-628 : Clothaire II

655-668 : Clothaire III

 

628-637 : Dagobert Ier  

676-679 : Dagobert II

711-716 : Dagobert III

 

674-691 : Thierry III                   

721-737 : Thierry IV de Chelles

 

1316-1316 : Jean Ier dit le Posthume, il ne régna que 5 jours

1350-1364 : Jean II dit le bon

 

447-458 : Mérovée

 

562-566 : Caribert 

 

695-711 : Childebert II

 

711-716 : Dagobert III

 

751-768 : Pépin le Bref          

 

768-814 : Charlemagne

 

879-884 : Carloman, conjointement avec son frère Louis III

 

888-898 : Eudes comte de Paris                    

 

922-923 : Robert Ier comte de Paris                  

 

923-936 : Raoul                   

 

954-986 : Lothaire

 

987-996 : Hugues Capet

 

996-1031 : Robert II le Pieux

 

1031-1060 : Henri Ier

 

 

Autres articles sur les prénoms ICI

 

 

Illustration : Saint Louis en majesté (BNF)

Repost 0
Publié par Honorius - dans Un peu d'histoire
commenter cet article
14 juillet 2017 5 14 /07 /juillet /2017 15:04

 

L’ortie est un légume oublié du moyen age. Connue depuis la préhistoire, l’ortie à l’époque médiévale était utilisée comme légume, surtout en guise d’épinard. Cependant les recettes qui l’accommodent sont nombreuses : soupes, poirées, purées, tourtes, gratins, quiches, omelettes, soufflés…

 

On sait de nos jours que c’est le légume vert le plus riche en protéine, on y trouve aussi des vitamines et des sels minéraux bénéfiques pour la santé. L’ortie a aussi de nombreuses vertus médicales. Au XIIe siècle l’abbesse Hildegarde de Binguen, célèbre médecin qui avait une grande connaissance des simples, recommande l’ortie contre les maux d’estomac. On sert les parties souterraine et aérienne. Les feuilles ont des propriétés diverses : diurétique, antirhumatismale, tonique, minéralisante… Pour la petite histoire, dans certaines régions on fouettait les douleurs rhumatismales avec des orties fraîches ! Ailleurs, pour apprendre à vivre aux gamins turbulents, c’est leurs fesses qui connaissaient ce traitement…

 

En agriculture on donnait les feuilles hachées aux poules pour les inciter à pondre. Mélangées à l’avoine des chevaux, les feuilles d’orties lustraient leur pelage et les rendaient fringants. Donnée aux vaches, l’ortie stimulait la production laitière. Ajoutez quelques poignées de feuilles d’ortie hachées dans le fond des trous de plantation et vous verrez la différence ! En magie, on pensait qu’associée à d’autres herbes, l’ortie permettait d’attraper les poissons à la main ou de vaincre la peur.

 

Elles servent également en cosmétologie puisqu’elles interviennent dans la fabrication de nombreux produits. Une recette simple contre la calvitie et pour la repousse des cheveux : on plonge les feuilles d’ortie dans l’eau froide, on laisse macérer un peu. Puis on réalise une décoction en faisant bouillir l’eau pendant environ 15 minutes. On filtre la mixture dans un bas en pressant les plantes, puis on applique cette lotion refroidie sur les cheveux en massant bien le cuir chevelu.  

 

Vous voyez, l’ortie à de nombreuses vertus et vous la verrez maintenant d’un autre œil. Gardez la précieusement au jardin, ce n’est pas une mauvaise herbe, car même si elle pique, elle ne vous veut que du bien !

 

Voici maintenant la recette d’une délicieuse soupe, bon appétit !

 

Il faut 150 gr de feuilles d’ortie (jeune si possible) une demi baguette de pain rassis, 100 gr d’amande entière (ou en poudre), deux blancs de poireau. On coupe le poireau en petits morceaux, on met poireau et feuilles d’ortie dans 2 litres d’eau salée, puis on cuit à gros bouillon pendant environ 30 minutes. Pendant ce temps broyez le pain et les amandes dans un pilon. Au bout des trente minutes à gros bouillon, rajoutez dans la casserole le pain et les amandes, continuez la cuisson à petit bouillon environ 5 minutes. Ajustez l’assaisonnement en sel et poivre suivant votre goût. Il ne reste plus qu’à déguster ! 

 

 

Nous sommes sur Facebook, ICI

Repost 0
28 juin 2017 3 28 /06 /juin /2017 10:44

 

1 : La troupe moyen age des Compagnons de la Vouivre participera à la 11em fête médiévale de Saint-Ursanne, en Suisse, les 8 et 9 juillet 2017. Ne manquez pas de venir voir cette superbe manifestation médiévale au sein de cette cité qui a gardé une grande partie de son patrimoine du moyen age. En savoir plus ? C’est ICI

 

2 : Une vidéo a été réalisée de notre spectacle concocté spécialement pour le Bloody Week-end, vous pouvez la visionner ICI. Personne sensible s’abstenir…

 

3 : A paraître début juillet,  la Revue de l'histoire des religions, les Juifs et la nation au Moyen Âge.  Broché: 168 pages. Editeur : Armand Coli

 

La Revue de l’histoire des religions est ouverte à la plus large collaboration, française et étrangère. Son champ d’étude couvre toutes les formes du donné religieux, discours et vécu, des origines à nos jours, sous toutes les latitudes. Elle ne publie que des textes originaux, scientifiquement fondés, et peut accueillir dans ses numéros thématiques des actes de colloques.

 

4 : Le vin était beaucoup consommé au moyen age, jusqu'à trois litres par jour pour les hommes. Les femmes et les enfants en buvaient aussi, parfois un peu coupé d’eau. Il faut savoir que le vin était peu alcoolisé, on le buvait jeune car il ne se conservait pas. Pourquoi autant de vin ? Tout simplement car on se méfiait de l’eau, souvent polluée et porteuse de nombreuses maladies…

 

En illustration, la Cité médiévale de Saint-Ursanne

 

 

Repost 0
10 juin 2017 6 10 /06 /juin /2017 10:26

 

1 : La troupe médiévale des Compagnons de la vouivre a participé cette année à la 8em convention du Bloody Week-end, festival international du film fantastique. Le spectacle inédit, spécialement crée par la troupe pour l’occasion,  « L’antre de la folie » a eu un grand succès auprès du public. Nous y avons fait quelques rencontres atypiques voir « extra terrestre »…. Retrouvez ICI le reportage photo.

 

2 : Si vous appréciez Médiéval et Moyen Age, laissez un commentaire de temps en temps sur nos articles, ça aide pour le référencement. Les Compagnons de la vouivre sont aussi sur Face book, ICI. Vous pouvez également y laissez un j’aime ! Merci de votre aide

 

3 : Après de longues années de service, notre camion a pris sa retraite. Il connaîtra une nouvelle vie dans le sud, transformé en camping car. Le nouveau propriétaire, amoureux du médiéval, gardera les belles illustrations qui le décoraient. Le nouveau véhicule a fait son premier grand voyage vers la Belgique, nous en reparlerons. Notre chauffeur, le bourreau Clément, a apprécié le moteur de 130 chevaux et le confort de la bête ! Il reste à le décorer, le camion... pas le bourreau, quoi que…

 

4 : C’est en Suisse, les 8 et 9 juillet à « Saint-Ursanne » que notre troupe plantera son décor et présentera ses échoppes et ses spectacles. Si vous êtes dans le secteur, ne manquez pas de nous rendre visite. La ville est superbe et la fête médiévale vaut le coup.

 

Rencontre du troisième type avec les « Frères Bogdanov »

 

Les extraterrestres de la série de science fiction V et nous….

 

Le sympathique animateur tatoué Pascal Tourain, pas à la fête là !

 

Il est beau notre nouveau camion !

 

Une animation de notre troupe, avec Sirius, Venusia et Moriganne

 

 

 

 

 

Repost 0
29 mai 2017 1 29 /05 /mai /2017 13:47

 

      Les Compagnons de la Vouivre au 25em Marché Médiéval d’Etterbeek.

 

Une première participation pour notre troupe en Belgique. Nous y serons les 2, 3 et 4 juin 2017. Amis Belge ne manquez pas de venir nous voir et de vous faire connaître !

 

                                        La pierre du mois de juin

 

Elles sont trois pour ce mois.

La pierre de Lune, symbole des esprits tranquilles et rêveur.

L’alexandrine, bénéfique pour la rate, le pancréas, certaines maladies dégénératives comme parkinson ou alzheimer. On dit qu’elle préserve la jeunesse…

La perle, remède pour certains peuples, dans la Grèce antique c’était le symbole du mariage et de la féminité.

 

                                              Le livre du mois

 

« Le sourire de Prométhée » de Fabrice Mouthon. Quels rapports les hommes du Moyen Âge entretenaient-ils avec la nature ? Loin du cliché d'un Moyen Âge immobile et livré aux calamités naturelles, cet ouvrage riche en apports archéologiques atteste qu'il s'agit d'un thème central des réflexions, traversant les siècles et les évolutions de la période. Couvrant le millénaire de l'ère médiévale, l'auteur s'attache particulièrement au temps des cathédrales et aux premières émergences de préoccupation environnementale.

 

                                    Le proverbe du mois de juin

 

« Juin froid et pluvieux, Tout l’an sera grincheux »  Espérons qu’il fera grand soleil !

 

 

 

Repost 0

Rechercher

♦♦♦