18 septembre 2005 7 18 /09 /septembre /2005 23:00

 

                                       L'épée constituait au Moyen-Age l'armement offensif principal des gens d'armes. La lame était "la lumelle", la poignée "le helz" ou "l'endeurre", le pommeau "le plommel", les gardes "les quillons" et le fourreau "le fourrel". L'épée des Francs ou "scarmasaxe" était faite d'une lame courte, à un seul tranchant et dont le dos était cannelé, c'était plutôt un long couteau qui restera jusqu'au XIVe siècle l'arme des coutilliers (gens à pied). L'épée est l'arme noble de l'époque carolingienne et on attachait une grande importance à sa fabrication. Le pommeau de l'épée renfermait ordinairement des reliques : aussi jurait-on sur le pommeau et non sur la croix formée par les quillons. Jusque vers le milieu du XIIIe siècle, la forme de l'épée ne varie guère mais les quillons commencent à se courber vers la lame.

 

 

 

Partager cet article
Repost0
14 septembre 2005 3 14 /09 /septembre /2005 23:00

 

                                        L'Amour depuis la nuit des temps fait partie de notre vie. Pour l'époque médiévale et la période du moyen age, le vocabulaire étant très riche sur le sujet (et ne voulant pas vous lasser)  je traiterais donc ce volumineux dossier en trois parties. 

 

Accordailles                                      fiançailles

Biau                                                    beau

Bordelière                                         débauchée

Coursière                                          coureuse

Déportement                                    mauvaise conduite

Donoyer                                             flirter

Donzelle                                            fille de petite vertu

Dru (e)                                               amant, maîtresse

Druerie                                              galanterie

Enceinter                                          rendre enceinte

Emeuvement                                   émoi

 

Un beau mariage celui de Philippe III et de Marie de Brabant (British Library, Londres)

 

Partager cet article
Repost0
11 septembre 2005 7 11 /09 /septembre /2005 23:00

 

                                         Asmodée le chat de la sorcière Moriganne nous a quittés ce soir pour toujours. Il a rejoint le paradis des chats. Rien n'a pu le sauver, ni l'amour de ses maîtres, ni les soins des vétérinaires... Médiéval et Moyen Age est en deuil de sa mascotte. Moriganne, Dame Belette et Maître Honorius sont très tristes. Mais je vous le promet, du haut du paradis des chats, il continuera à vous faire rire (même si pour le moment il nous fait pleurer) il continuera encore longtemps à vivre sur la toile... et cela c'est un peu l'immortalité. Et puis on dit que les chats ont neuf vies... Voci quelques photos de lui, du temps de sa splendeur, la dernière, quelques jours avant de nous quitter...

 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
10 septembre 2005 6 10 /09 /septembre /2005 23:00

 

                                        C'est le centième article sur Médiéval et Moyen Age, cela se fête ! que vais-je donc écrire pour cette grande occasion... Grave dilemme ! La recette de l'élixir de longue vie, le secret de la fabrication de la pierre philosophale, l'endroit précis où est caché le trésor des Templiers... Trop banal que tout cela... J'ai donc décidé de vous offrir un voyage dans le temps, une ballade au pays du rêve chargé de légendes, de mystères, de fées et de dragons... Alors troubadours, jongleurs et conteurs... réjouissez-nous ! Que coule en abondance l'hypocras pour ces grandes ripailles médiévales... Que la fête commence... Longue vie à vous belles Dames et gentils Seigneurs, merci de votre fidélité...

 

  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
9 septembre 2005 5 09 /09 /septembre /2005 23:00

 

                                        Voici quelques nouvelles de ma santé... Pas terrible, piqûres, cachets (j'ai horreur de cela!) et j'ai pas faim, on me force à manger avec une seringue... mais il parait que c'est pour mon bien, pas facile la vie de chat ! Sinon j'ai encore quelques images étranges de coté, en voici une, ou le Maître Honorius, à force d'évoquer les forces sataniques sur les fêtes Médiévales et Moyen-âge, a finit par attirer le Diable en personne. On dirait qu'il lui pique... qu'il lui pique, le... enfin vous voyez ! A bientôt j'espère... grosses léchouilles à vous tous.

 

le Diable est un membre de la Compagnie médiévale Arche en Sel (on en reparlera !)  

 

 
Partager cet article
Repost0

Rechercher

♦♦♦