9 septembre 2005 5 09 /09 /septembre /2005 23:00

 

                                        Voici quelques nouvelles de ma santé... Pas terrible, piqûres, cachets (j'ai horreur de cela!) et j'ai pas faim, on me force à manger avec une seringue... mais il parait que c'est pour mon bien, pas facile la vie de chat ! Sinon j'ai encore quelques images étranges de coté, en voici une, ou le Maître Honorius, à force d'évoquer les forces sataniques sur les fêtes Médiévales et Moyen-âge, a finit par attirer le Diable en personne. On dirait qu'il lui pique... qu'il lui pique, le... enfin vous voyez ! A bientôt j'espère... grosses léchouilles à vous tous.

 

le Diable est un membre de la Compagnie médiévale Arche en Sel (on en reparlera !)  

 

 

Partager cet article

Repost0
6 septembre 2005 2 06 /09 /septembre /2005 23:00

 

                                        La foire au Moyen-âge est d'une importance vitale pour les échanges des marchandises, mais aussi pour les échanges humains, si vous voyez ce que je veux dire ! Foires rurales et saisonnières, qui permettaient aux paysans d'écouler leur production agricole, et d'acquérir en échange des produits de la ville, foires mensuelles des gros bourgs et châteaux (souvent rattachées à une fête religieuse) ou l'on trouvait plus de produits, foires urbaines qui duraient plusieurs jours. Avec un certain retour de la sécurité sur les routes, le XIIIe siècle voit l'apogée des foires générales (internationales !) dans toute l'Europe. Les foires de Champagne sont florissantes grâce à la protection de Thibaud II. On échange les productions des manufactures du nord (draps...) contre les produits du bassin méditerranéen. A la fin du XIIe siècle, on invente même un contrat notarié ( "l'instrument en vue de change" : l'ancêtre de la lettre de change !) qui permet aux marchands de payer à un endroit et de se faire rembourser ailleurs en monnaie locale (sécurité sur les routes !), système surtout utilisé entre Gènes et la Champagne. Ces foires peuvent durer plusieurs semaines et se déroulent toujours de la même manière : ouverture, présentation des marchandises, une ou deux périodes de courtes ventes, achats "à crédit de confiance" ou l'on ne règle qu'en fin de foire, et enfin les derniers jours réservés aux paiements. Mais gare aux mauvais payeurs, les tribunaux de foire veillent ! Avec le retour des guerres, des grandes épidémies, les siècles suivant vont voir certaines grandes foires péricliter au profit d'autres grands pôles commerciaux. Il reste de nos jours certaines foires qui se perpétuent depuis le Moyen-âge. C'est le cas de la Foire aux laines de Châteaudun. Plumette (la première correspondante officielle de Médiéval et Moyen Age) nous la présente : "une fois par an, lors du premier week-end de juillet, la ville acceuille la Foire aux laines, dont l'origine remonte au Moyen-âge. Cette fête médiévale, haute en couleurs, prend ses quartiers dans les rue de la ville à l'ombre du château. Elle offre un cadre de choix aux marchands médiévaux, jongleurs, bonimenteurs, cracheurs de feu et Chevaliers qui se succèdent pour animer le quartier historique et la cour du château." Plumette a joint quelques images que je vous présente (dont une magnifique enluminure de Marie Hélène Lefrancq, que l'on voit devant son échoppe sur une autre photo. Ne manquez pas de rendre visite à mon amie Plumette, que je remercie pour sa participation à cet article : http://plumes-et-crayons.over-blog.com

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0
4 septembre 2005 7 04 /09 /septembre /2005 23:00

 

EPISODE V

 

                                        Le 18 mars 1314, Jacques de Molay né en Haute Saône dans le Comté de Bourgogne, 22em et dernier grand Maître du Temple entend son jugement devant Notre Dame de Paris, le lendemain soir, sur l'île aux juifs au bout de l'île de la Cité, il meurt sur le bûcher en compagnie d'autres dignitaires Templiers. C'est alors, commençant à brûler vif qu'il se serait écrié : "Pape clément, Roi Philippe, avant un an je vous cite à comparaître au tribunal de Dieu pour y recevoir votre juste châtiment ! Maudits ! Maudits ! Tous maudits jusqu'à la treizième génération de vos races". Certains chroniqueurs précisent même : "Toi Clément à 40 jours, et toi Philippe dans l'année". Le Pape Clément V meurt le 20 avril 1314 d'étouffement, abandonné par ses proches, seul dans sa chambre en Avignon, c'est le seul pape qui mourra ainsi. Le Roi philippe IV le Bel mourra dans la nuit du 26 au 27 novembre 1314 d'un ictus cérébral suite à un accident de chasse dans la forêt de Fontainebleau. Les trois fils de Philippe le Bel, Louis X le Hutin, Philippe V le Long et Charles IV le Bel disparaîtront dans les douze ans sans laisser d'héritiers mâles mettant ainsi fin à la dynastie des Capétiens directs, et préparant la France à la Guerre de Cent Ans avec l'Angleterre... Le Chevalier Guillaume de Nogaret, âme damné de Philippe le Bel, et organisateur de la liquidation de l'Ordre du Temple meurt la même année que son maître. 

                                        Beaucoup plus tard, une lettre recue par Louis XVI sera très explicite :" Maudits, vous serez Maudits jusqu'à la 13em génération, vous arrive t'il, votre Majesté, de penser aux dernières paroles des Templiers sur le bûcher, vous qui êtes justement la 13e génération ?". La dernière vision de Louis XVI allongé sous la guillotine serra t'elle celle d'un fantôme vêtu d'un Blanc Manteau, aux longs cheveux, lui disant : "Souviens toi des Templiers", c'est tout du moins ce qu'affirme le légende... L'histoire des Templiers est toujours surprenante, la Malédiction reste une énigme, tout comme le célèbre sceau représentant deux cavaliers sur le même cheval, alors que la règle de l'Ordre interdit que deux hommes chevauchent la "même beste"....   

 

   

Illustration pour l' histoire de France de Michelet (1876)

 

 

Partager cet article

Repost0
2 septembre 2005 5 02 /09 /septembre /2005 23:00

 

                                        Coucou, c'est moi Asmodée le chat de la Sorcière Moriganne. Depuis que j'ai subtilisé une boite magique qui capture le réel sur du parchemin... Je me régale ! J'ai suivi avec attention la dernière participation des Flambeaux de l'Allan aux mardis d'acceuil à Montbéliard... Voici donc une image diabolique, qui me pose grand problème... Moyen Age et voyage dans le temps... Sans doute ! On pourrait dire avant et après habillage... Mais comme je suis un peu taquin, je préfère 20 ans après ! Au fait elle mesure quoi la belle Dame...

 

 

 

Partager cet article

Repost0
29 août 2005 1 29 /08 /août /2005 23:00
 
 
 
                                                            L'Ardèche est une magnifique région pour ceux qui aiment le patrimoine médiéval de notre beau pays. On y trouve des châteaux et des petits villages du moyen age... Alba la Romaine, Balazuc, Labeaume, Vogué, Naves... pour n'en citer que quelques uns. Mais j'ai un coup de coeur pour un château en particulier, celui de Montréal. " Montregalis dresse dans le ciel son donjon du XIIe siècle et son château avec sa cour intérieure, son grand escalier et ses balcons suspendus. Le plus beau fleuron de la couronne castrale, gardien des mines de l'Argentière..." Son propriétaire, maçon de métier, restaure lorsqu'il en a les moyens ce magnifique édifice. Il emploi pour l'aider des jeunes en réinsertion. Il organise de nombreuses fêtes médiévales pour trouver quelques écus. On peut également visiter ce superbe château, ce que je vous conseille si vous passez par cette belle région de l'Ardèche. J'aimerais à ce sujet préciser que les aides de l'état, des régions ou des départements sont de plus en plus maigres, notre cher gouvernement ne veut même plus entretenir les châteaux de la Loire. Scandaleux ! Alors il faut aider ces fous du Moyen age, associations, particuliers... et heureusement quelques communes et départements... Où bientôt ces souvenirs de notre riche et lointain passé ne seront plus que quelques photos jaunies par le temps.  
 
 
 
 
 
Merci à mon Amie l'Alsacienne Carabosse, sans qui cet article n'aurait pas vu le jour
 
 

Partager cet article

Repost0

Rechercher

♦♦♦