17 juin 2005 5 17 /06 /juin /2005 23:00

 

 

Les ordres mendiants apparaissent au XIIIe siècle pour renforcer le combat de l'Eglise d'Occident contre l'hérésie. Les plus connus sont les Dominicains et les Franciscains mais il éxiste les Carmes et les Ermites  de Saint-Augustin.

 

Ils ont en commun l'époque à laquelle ils sont apparus ( début du XIIIe), les papes qui les ont reconnu : Innocent III et Honorius III ( et non ce n'est pas le même...) et un idéal de dépouillement total de vie de prêcheurs errants mêlés au peuple.

 

Le succès des ordres mendiants provient de leur genre de vie et de leur action. ils sont tous soutenus par la papauté car elle voyait en eux un instrument de centralisation.

 

 

Repost 0
Publié par Moriganne la Sorcière - dans Un peu d'histoire
commenter cet article
16 juin 2005 4 16 /06 /juin /2005 23:00

 

 

La vocation de Saint François

Il est l'image du petit pauvre rayonnant de charité. Il eut une jeunesse facile et heureuse mais vers 25ans il décide de vivre en ermite selon une démarche spirituelle. Il mène une vie de pénitence secourant les pauvres et les lépreux. Les compagnons de françois s'habillent d'une robe brune à capuchon avec une corde en guise de ceinture.

 

Les frères mineurs

Les disciples se pressent autour de françois, attirés par sa bonté et son charme.

- En 1209 Innocent III avait donné aux franciscains le droit d'enseigner la pénitence et la morale. L'ordre est né.

François s'écarte du gouvernement de son ordre et donne le titre de vicaire général à Elie de Cortone. François consacre les dernières années de sa vie à la méditation.

- En 1224, le christ lui apparait et il reçoit les stigmates.

 

Rayonnement de l'ordre

Il se répend dans toute l'Europe, François voulait même aller en terre d'Islam.

- En 1212, une jeune fille de la noblesse, Claire, fonde les Pauvres Dames (Clarisse).

Les Franciscains, ordre missionnaire s'installent partout... jusqu'en Chine.

 

Les débuts de la querelle de la pauvreté

L'ordre s'était organisé à l'image des Dominicains avec à sa tête un ministre général. Elie Cortone entra en conflit avec les provinces, accusé de trahir la pensée de Saint-François. Par la suite la règle de Saint François fut déformée, on voulu réaliser d'autres oeuvres idéologiques au sein de l'ordre. Les querelles furent nombreuses.

 

 

Repost 0
Publié par Moriganne la Sorcière - dans Un peu d'histoire
commenter cet article
16 juin 2005 4 16 /06 /juin /2005 23:00

 

 

La fondation :

-En 1215, Saint Dominique s'installe à Toulouse. Il fonde une communauté de clercs qui doivent se consacrer à la prédication de la foi et de la morale en mettant en avant l'itinérance et la mendicité.

Au couvent, les novices étudient la théologie.

-En 1215, le pape Innocent III lui donne le nom d'Ordo Predicatorum (ordre des prêcheurs)

 

Les structures de l'ordre :

L'ordre dépend directement de la papauté. il est très centralisé et hiérarchisé, avec le maitre général qui dirige autoritairement, le chapitre général composé d'élus de chaques couvents et qui détient le pouvoir législatif. Tout les quatre ans, le prieur provincial était élu pour gouverner la province.

 

L'organisation des études

Les maisons d'études (studia) ont un rôle considérable de formation intellectuelle. Dans certaines villes, sont créent des enseignements supérieurs de Théologie.

 

La diffusion

L'ordre s'étend dans toute l'Europe. Saint Dominique communique à ses disciples son enthousiasme, sa chaleur humaine et sa spiritualité.

Le prêcheur théologien et savant doit mendier sa nourriture et son logement. La pauvreté est une puissance, les dominicains sont soumis à la règle de Saint Augustin.

Une branche féminine se crée à la fondation de Prouille en 1207. 

 

 

Repost 0
Publié par Moriganne la Sorcière - dans Un peu d'histoire
commenter cet article
16 juin 2005 4 16 /06 /juin /2005 23:00

 

 

Au Moyen-Age, les sorcières donnaient à bon acheteur des breuvages donnant amour et désirs... Mais la magie médiévale peut encore s'appliquer de nos jours... il suffit de demander! 

 

Tisane de millepertuis

Faire bouillir un litre d'eau.

Jetter une poignée de sommités fleuries de la plante, laisser infuser pendant dix minutes puis filtrer.

Durant l'après midi, boire une tasse de cet élixir... et bonne soirée! 

 

Tisane de sauge

Faire bouillir un litre d'eau.

Faire infuser pendant dix minutes une poignée de feuilles de sauge.

Filtrer et déguster une tasse deux fois par jour, après les repas, cela ne peut que faire du bien...

 

 

Repost 0
Publié par Moriganne la sorcière - dans Secrets de Sorcières
commenter cet article
16 juin 2005 4 16 /06 /juin /2005 23:00

                                      

                                        Au XIIIe siècle médiéval, on connaissait le coquelicot sous le nom de Coquerico ( vu sa ressemblance avec l'animal, littéralement "cri du coq" ). On apprécie cette plante depuis l'antiquité, pour parfumer pains et gâteaux ou pour "relacher le ventre" (vous voyez ce que je veux dire !). Au moyen-age on l'utilisait pour soigner la pleurésie. Pour l'insomnie cette simple fait merveille, ne l'oubliez pas, c'est une cousine du pavot ! Juin est le mois idéal pour la récolter. Lisez l'article de Moriganne à ce sujet, elle vous dévoile encore un de ses secrets de sorcière...

 

                                         

 

Repost 0
Publié par Maître Honorius - dans Secrets de Sorcières
commenter cet article

Rechercher

♦♦♦