16 juin 2005 4 16 /06 /juin /2005 23:00

 

 

La fondation :

-En 1215, Saint Dominique s'installe à Toulouse. Il fonde une communauté de clercs qui doivent se consacrer à la prédication de la foi et de la morale en mettant en avant l'itinérance et la mendicité.

Au couvent, les novices étudient la théologie.

-En 1215, le pape Innocent III lui donne le nom d'Ordo Predicatorum (ordre des prêcheurs)

 

Les structures de l'ordre :

L'ordre dépend directement de la papauté. il est très centralisé et hiérarchisé, avec le maitre général qui dirige autoritairement, le chapitre général composé d'élus de chaques couvents et qui détient le pouvoir législatif. Tout les quatre ans, le prieur provincial était élu pour gouverner la province.

 

L'organisation des études

Les maisons d'études (studia) ont un rôle considérable de formation intellectuelle. Dans certaines villes, sont créent des enseignements supérieurs de Théologie.

 

La diffusion

L'ordre s'étend dans toute l'Europe. Saint Dominique communique à ses disciples son enthousiasme, sa chaleur humaine et sa spiritualité.

Le prêcheur théologien et savant doit mendier sa nourriture et son logement. La pauvreté est une puissance, les dominicains sont soumis à la règle de Saint Augustin.

Une branche féminine se crée à la fondation de Prouille en 1207. 

 

 

Repost 0
Publié par Moriganne la Sorcière - dans Un peu d'histoire
commenter cet article
16 juin 2005 4 16 /06 /juin /2005 23:00

 

 

Au Moyen-Age, les sorcières donnaient à bon acheteur des breuvages donnant amour et désirs... Mais la magie médiévale peut encore s'appliquer de nos jours... il suffit de demander! 

 

Tisane de millepertuis

Faire bouillir un litre d'eau.

Jetter une poignée de sommités fleuries de la plante, laisser infuser pendant dix minutes puis filtrer.

Durant l'après midi, boire une tasse de cet élixir... et bonne soirée! 

 

Tisane de sauge

Faire bouillir un litre d'eau.

Faire infuser pendant dix minutes une poignée de feuilles de sauge.

Filtrer et déguster une tasse deux fois par jour, après les repas, cela ne peut que faire du bien...

 

 

Repost 0
Publié par Moriganne la sorcière - dans Secrets de Sorcières
commenter cet article
16 juin 2005 4 16 /06 /juin /2005 23:00

                                      

                                        Au XIIIe siècle médiéval, on connaissait le coquelicot sous le nom de Coquerico ( vu sa ressemblance avec l'animal, littéralement "cri du coq" ). On apprécie cette plante depuis l'antiquité, pour parfumer pains et gâteaux ou pour "relacher le ventre" (vous voyez ce que je veux dire !). Au moyen-age on l'utilisait pour soigner la pleurésie. Pour l'insomnie cette simple fait merveille, ne l'oubliez pas, c'est une cousine du pavot ! Juin est le mois idéal pour la récolter. Lisez l'article de Moriganne à ce sujet, elle vous dévoile encore un de ses secrets de sorcière...

 

                                         

 

Repost 0
Publié par Maître Honorius - dans Secrets de Sorcières
commenter cet article
16 juin 2005 4 16 /06 /juin /2005 23:00

                                       

 

                                         Qui ne connait pas pour rejoindre les bras de Morphée, le tilleul, la valériane, la passiflore... Je vous parlerai pourtant aujourd'hui d'un autre truc de sorcière médiévale.  La tisane de coquelicot. Une préparation simple et efficace qui à fait ses preuves à travers le temps... De l'antiquité en passant par le moyen-age... jusqu'à vos jours. 

 

                                        Faite chauffer un litre d'eau jusqu'à l'ébullition. Retirer du feu, mettre dans l'eau quatre bonnes  pincées de pétales de cette simple , laisser infuser un bon quart d'heure, filtrer. En boire deux tasses, une vers 15 heures et une le soir, un peu avant de vous coucher. Il ne vous restera plus qu'à faire de beaux rèves... 

 

                                  

Repost 0
Publié par Moriganne la sorcière - dans Secrets de Sorcières
commenter cet article
15 juin 2005 3 15 /06 /juin /2005 23:00

                                    

                                           Il y a quelques années, notre village organisait un grand spectacle " Son et Lumière " dans le cadre grandiose et magnifique du Pont Sarrazin, lieu légendaire de notre belle province, la Franche Comté. Le thème reprenait une très ancienne histoire de notre lointain Moyen-Age " La Légende du Pont Sarrazin ". J'ai pour l'occasion écrit le texte d'une chanson que je vous confie ce jour :

 

La légende du Pont Sarrazin

Est une bien belle histoire

Qui se passait aux temps anciens  

Au pays des fées, des lutins

En ces temps très tourmentés

Les barbares écumaient la contrée

Mettant tout à feu et à sang

Pour aux Chrétiens imposer le Croissant

 

Dame Alima de Vandoncourt

Se promenait dans la forêt

Un Sarrazin la captura

Sur son cheval il l'emmena

Elle préféra au grand outrage

Du haut du pont par grand courage

Dans le torrent elle l'entraina

Il se tua...  Elle en réchappa

 

La légende du Pont Sarrazin

Un joli conte qu'on se raconte

Les soirs d'hiver à la veillée

A la lueur d'un feu de bois

Elle ravive dans nos mémoires

Toute la magie des temps anciens

Nos traditions et nos chansons

La belle histoire du Pont Sarrazin

 

 

                    

 

Repost 0
Publié par Maître Honorius - dans Contes et Légendes
commenter cet article

Rechercher

♦♦♦