28 juillet 2005 4 28 /07 /juillet /2005 23:00

                                      

                                        Un nouveau personnage de la Compagnie médiévale des Flambeaux de l'Allan. Sarah la Noire, elle saura lire votre avenir dans les lignes de votre main... Mais attention à votre bourse ! 

 

 

 

 

                                       

Partager cet article

Repost0
27 juillet 2005 3 27 /07 /juillet /2005 23:00

 

                             Les dés que les déciers ont fait

                         M'ont dépouillé de mes habits

                         Les dés m'occient

                         Les dés me guettent et m'épient

                         Cela m'accable.

                                                             Rutebeuf (XIIIe siècle)

                    Cet attrait des "geux de dez" a brisée la vie, la carrière ou délesté la fortune d'hommes illustres ou nobles. Il apparait que du soudard en campagne, jusqu'au plus grand seigneur, le jeu de dés a exercé au Moyen-Age une influence profonde. C'est un des jeux les plus anciens du monde, sûrement de racine orientale. Le dé médiéval (alea, decius, dez) est un peu différent du nôtre. Il ne comporte pas de chanfrein aux angles, donc il ne roule pas bien. En outre il est très petit (1 cm maximum) du fait de la matière utilisée (os, corne, bois, argile pour le gueux. Ivoire, argent, pierre, pâte de verre pour les riches). Le marquage des faces est identique au nôtre ( 2 faces opposées =7). Les dés étant difficile à fabriquer, chaque joueur possédait ses propres exemplaires. Le jeu se prête à nombre de tromperies du fait de la petitesse des pièces :

               " dez longuez" pour qu'ils ne soient plus cubiques.

               " dez plombez" avec ajout de matière.

               " dez vuidez" légèrement creusés...

                      La passion du jeu est tellement forte qu'elle se termine souvent par des altercations.L'Eglise lance l'anathème contre les joueurs de dés (à la fin du Moyen-Age, le dé est un instrument maléfique !) St Louit interdit même les écoles de dés. Rien n'y fit.

Quelques jeux :

On utilise un "berlenz" (table à rebords) et un "girestum" (gobelet à dés)

La raffle ou poulain : 3 dés. On ramasse tout en accumulant le plus de points possible ou en sortant une tierce.

La griesche : on en connaît très peu les règles.

Le hazart : 3 dés, 1 joueur contre 2 autres.

Le ludus regularis : jeu de clercs permettant 56 combinaisons pour s'élever dans la hiérarchie des 56 vertus. 

 

                          

Partager cet article

Repost0
27 juillet 2005 3 27 /07 /juillet /2005 23:00

 

                                        Les tailleurs de pierre de cette merveilleuse période médiévale, batisseurs des cathédrales, initiés des temps anciens. Voici deux sympathiques et nouveaux membres de notre Compagnie, détenteurs des secrets du passé ... A gauche Thomas dit " le Fripon " et à droite  Simon " dit Mains agiles "...  Attention à vous Mesdames !

 

              

 

Partager cet article

Repost0
25 juillet 2005 1 25 /07 /juillet /2005 23:00

 

                                        Oyez, Oyez braves gens...Moi, Honorius, grand Sorcier et Alchimiste des Flambeaux de l'Allan, au nom de toute la Compagnie Médiévale, j'élève au rang de "Princesse du désign" la Damoiselle Morticia, digne d'être membre de notre troupe. Je la remercie pour son talent et sa sensibilité. Longue et agréable vie à notre nouvelle princesse.  Qu'on se le dise, et surtout qu'on aille rendre visite, à pied, à cheval, ou à balai... son magnifique blog  http://justmorticia.over-blog.com  

 

 

Partager cet article

Repost0
24 juillet 2005 7 24 /07 /juillet /2005 23:00

 

                                       .... Et les sorcières. On s'y perd un peu parfois dans les vieux grimoires du Moyen-Age (enfin vous, pas moi) c'est pourquoi je vais vous donner des petits trucs utiles pour la traduction. En voici Un : les équivalences en grammes des poids anciens.

Livre          =     12 onces               =     491 grammes

Marc          =       6 onces               =     246 grammes

Quarteron  =       3 onces               =    123  grammes

Once          =     1/3 de quarteron   =      41 grammes

Dragme      =     1/8 d'once             =          5,1 grammes

Gros           =       1 dragme

Scrupule     =     12 grains              =      1,68 grammes

Grain                                              =       0,14 grammes

Sextule        =     1 dragme + 1 scrupule (6,78 grammes)

Sicilique       =    1 sextule + 2 scrupules (10,14 grammes)

Duelle          =    1 sicilique + 2 scrupules (13,5 grammes)

 

                                        Comme quoi il vallait mieux avoir une bonne balance pour faire toutes nos potions et élixirs. J'espère que cela vous sera utile. A la prochaine fois pour une nouvelle leçon. Et merci à notre ami d'internet pour ses notes très utiles.

 

un vieux grimoire

                                                                                                                                                                                                                                                                              

 

                                                          

 

 

 

Partager cet article

Repost0

Rechercher

♦♦♦