19 juillet 2005 2 19 /07 /juillet /2005 23:00

 

                                        Voici deux belles Sarrasines capturées par Sire Philippe le Templier sous les remparts de Jérusalem... Elles n'ont rien à craindre, les Templiers font voeux de chasteté, quoique celui là !

 

 

 

Partager cet article

Repost0
18 juillet 2005 1 18 /07 /juillet /2005 23:00

 

Ou les lumières dans la nuit...

 

                                        Vous avez tous un jour vu ou entendu parler des Vierges Noires, couleur étrange pour une personne sensée avoir vécue il y a 2000 ans en Palestine, il faut chercher un peu pour avoir un début d'explication, Clémence la Pieuse va tenter de vous ouvrir les yeux sur ce mystère. Elles apparaissent au XIIe siècle, ont une histoire légendaire commune (découverte dans un tronc d'arbre, sculptée par l'apôtre Luc, réclamant un culte sur le lieu de la découverte...) Proche de l'ordre du Temple, les Templiers lui vouant une dévotion toute particulière. Elles se ressemblent toutes, de petite taille, en bois de fruitier, assise l'enfant sur les genoux (en majesté), visage noir, de type oriental... Elles ont des pouvoirs immenses, miracles divers et variés : prisonniers croisés libérés dans la nuit des geôles sarrasines (présence de chaines), sauvetage de marin en péril (maquette de nef) roue de cire... Elles se trouvent souvent dans une crypte, ou dans un lieu sombre (Notre Dame de Dessous-Terre). Enfin et surtout, depuis Bernard de Clairvaux, leur propagateur, on les nomme des "Notre Dame", des cathédrales leur sont dédiées, elles sont bizarrement plus vénérées que Jésus lui même et sont souvent placées au-dessus de la croix... Qu'en est-il ? Voici quelques bribes de réponses : Rite de sacralisation, on les trouve sur des sites druidiques (le Puy, Chartres...), sur les ruines de temple Romain dédié à Isis (déesse Egyptienne, mère d'Horus, le sauveur de l'espèce humaine en Egypte antique), comme à Paris (Parisis), elles sont souvent proches de lieu dédié à l'Archange Michel, grand pourfendeur de l'hérésie (dragon), Michel remplaçant souvent Mercure sur les lieux élevés. Rite d'initiation et de connaissance : elles ont les couleurs de la pierre des alchimistes, de la matière première noire du Grand-Oeuvre, en passant par toutes les couleurs de l'arc en ciel (prochainement Honorius vous en dira beaucoup plus sur la Pierre Philosophale). Le vocable "Notre Dame" s'adressant à la Mère Originelle (Déesse Mère Celtique, Déesse Isis Egyptienne, Marie la Chrétienne...) se transportera après la disparition des Initiés Templiers (hélas pour Philippe) au sein des Cours d'Amour ou troubadours et trouvères mettront la Dame au centre de tout. Si vous passez par le Massif Central et ses environs (bastion et fief Templier) mettez vos pas dans ceux de millions de pèlerins et allez visiter la Dame Noire du lieu... Vous comprendrez alors peut-être alors l'énigme des Lumières dans la Nuit.

 

 

                                         

 

     

Partager cet article

Repost0
16 juillet 2005 6 16 /07 /juillet /2005 23:00

 

                                       Voici quelques images de la fête de la Sorcière à Rouffach, une agréable petite ville Alsacienne, où Les Flambeaux de l'Allan ont installé leur campement. Une agréable et chaude journée (et pas que par l'ambiance ! ), riche en rencontres inoubliables... 

 

 

 

Partager cet article

Repost0
14 juillet 2005 4 14 /07 /juillet /2005 23:00

                                       

                                         Voici quelques photos prises lors du tournoi à la fête médiévale du château de Montbéliard. Une magnifique prestation du groupe Pendragon... on en redemande. Ils sont beaux les chevaliers, n'est ce pas Mesdames !

 

 

Partager cet article

Repost0
12 juillet 2005 2 12 /07 /juillet /2005 23:00

 

                                          Connaître les plantes médicinales en usage au Moyen-age, c'est bien, mais pour une bonne sorcière médiévale d'autres paramètres entrent en ligne de compte pour tirer une efficacité maximale des préparations magistrales ou des rituels de Magie. Il faut savoir que la lune en phase descendante est une période favorable pour la collecte des plantes et des fleurs. Il faut toujours couper les plantes avec une serpette qui ne devra jamais être en fer (sauf pour la médecine ou c'est autorisé). La plante fraîche est toujours conseillée pour les préparations médicinales, mais vous pouvez aussi la sècher, tête en bas, pour une utilisation ultérieure, dans ce cas les principes actifs de la simple seront juste un peu moins efficaces. Pour les gens de la ville, un bon herboriste saura bien vous conseiller ! N'oubliez pas, le 21 juin (jour du solstice d'été) les plantes cueillies sont considérées comme particulièrement positives. Il faut aussi collecter les plantes avant le lever du soleil, ceci afin de conserver la précieuse rosée déposée sur les feuilles et les fleurs, (l'or du millième matins des Alchimistes). Il est bon aussi de savoir qu'un bon Sorcier ne lance ses sorts que pendant cette phase de la lune... Voila un pas de plus vers la connaissance... A bientôt pour une nouvelle leçon. 

 

   

                                                           

 

 

Partager cet article

Repost0

Rechercher

♦♦♦