23 décembre 2016 5 23 /12 /décembre /2016 12:58

 

Au moyen âge, à Noël, dans plusieurs de nos provinces, on faisait garder sa maison pendant que la famille était à la messe de minuit. Une précaution qu’on ne prenait pas contre d’éventuels voleurs, mais contre les esprits qui pouvaient s'introduire dans la demeure en l'absence des habitants. Le gardien devait faire un feu d’enfer dans la cheminée en mettant dans l’âtre autant de bûches que d’habitants !

 

Il y avait aussi de nombreuses superstitions par rapport au climat du jour de Noël. Par exemple, s’il y avait du vent pendant la nuit, cela annonçait la mort de plusieurs grands personnages. Si le soleil brillait par un temps beau et clair, la récolte serait bonne pour l’année à venir. Plus Noël était proche de la nouvelle lune, plus la récolte serait belle.

 

En Normandie on pensait qu’un morceau de pain béni à chacune des trois fêtes de Noël (*), préservait de l’orage et des chiens enragés ! On pensait aussi que pendant la messe de minuit les animaux se mettaient à genoux dans l’étable, malheur à l’imprudent curieux qui aurait été voir !

 

En Bretagne pour préserver les arbres du froid et des maléfices, on mettait le jour de Noël une ceinture de paille autour de leurs troncs… Rituel déjà pratiqué au temps dit païen…

 

Je vous souhaite à tous de joyeuses fêtes de Noël, en famille comme le veut la tradition. Gâtez vos enfants tout en gardant une pensée pour ceux qui souffrent de par le monde, ce qui ne manque pas en ces périodes de folie… Gardons à l’esprit que cette fête est avant tout la célébration de la naissance du Christ et non pas un hymne aux marchands du Temple… N’en déplaise au « bien pensant » notre belle France est un pays de tradition Chrétienne depuis le Moyen Age, on ne peut nier son influence sur notre civilisation, même si la diversité à fait aussi notre richesse culturelle …

 

Proverbes de Noël ici

 

(*) Une tradition datant du 7em siècle faisait de la messe de Noël une succession de trois messes : la première messe s’appelait « messe des Anges », la seconde « messe des Bergers » et la troisième « messe du Verbe divin »

source image : BNF Gallica

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Publié par Honorius - dans Un peu d'histoire

Rechercher

♦♦♦