6 septembre 2005 2 06 /09 /septembre /2005 23:00

 

                                        La foire au Moyen-âge est d'une importance vitale pour les échanges des marchandises, mais aussi pour les échanges humains, si vous voyez ce que je veux dire ! Foires rurales et saisonnières, qui permettaient aux paysans d'écouler leur production agricole, et d'acquérir en échange des produits de la ville, foires mensuelles des gros bourgs et châteaux (souvent rattachées à une fête religieuse) ou l'on trouvait plus de produits, foires urbaines qui duraient plusieurs jours. Avec un certain retour de la sécurité sur les routes, le XIIIe siècle voit l'apogée des foires générales (internationales !) dans toute l'Europe. Les foires de Champagne sont florissantes grâce à la protection de Thibaud II. On échange les productions des manufactures du nord (draps...) contre les produits du bassin méditerranéen. A la fin du XIIe siècle, on invente même un contrat notarié ( "l'instrument en vue de change" : l'ancêtre de la lettre de change !) qui permet aux marchands de payer à un endroit et de se faire rembourser ailleurs en monnaie locale (sécurité sur les routes !), système surtout utilisé entre Gènes et la Champagne. Ces foires peuvent durer plusieurs semaines et se déroulent toujours de la même manière : ouverture, présentation des marchandises, une ou deux périodes de courtes ventes, achats "à crédit de confiance" ou l'on ne règle qu'en fin de foire, et enfin les derniers jours réservés aux paiements. Mais gare aux mauvais payeurs, les tribunaux de foire veillent ! Avec le retour des guerres, des grandes épidémies, les siècles suivant vont voir certaines grandes foires péricliter au profit d'autres grands pôles commerciaux. Il reste de nos jours certaines foires qui se perpétuent depuis le Moyen-âge. C'est le cas de la Foire aux laines de Châteaudun. Plumette (la première correspondante officielle de Médiéval et Moyen Age) nous la présente : "une fois par an, lors du premier week-end de juillet, la ville acceuille la Foire aux laines, dont l'origine remonte au Moyen-âge. Cette fête médiévale, haute en couleurs, prend ses quartiers dans les rue de la ville à l'ombre du château. Elle offre un cadre de choix aux marchands médiévaux, jongleurs, bonimenteurs, cracheurs de feu et Chevaliers qui se succèdent pour animer le quartier historique et la cour du château." Plumette a joint quelques images que je vous présente (dont une magnifique enluminure de Marie Hélène Lefrancq, que l'on voit devant son échoppe sur une autre photo. Ne manquez pas de rendre visite à mon amie Plumette, que je remercie pour sa participation à cet article : http://plumes-et-crayons.over-blog.com

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Publié par Honorius - dans Un peu d'histoire
commenter cet article

commentaires

sirine 11/02/2017 16:48

bonjour cette article m'a beaucoup aider

honorius 11/02/2017 17:06

Merci de le dire. Amicalement

marie.abc 22/08/2015 22:51

comment tu vas??

marie.abc 22/08/2015 22:51

Le jour vient de se lever sur Provins. Le froid qui règne encore en cette matinée du mois de mai n'entame en rien l'ardeur des marchands. La place de la ville haute, dominée par l'imposante silhouette de la tour de César, est couverte d'étals aux couleurs chatoyantes, derière lesquels on vante avec passion la qualité de la marchandise. Tous ont parcouru des centaines de kilomètres pour rallier ce rendez-vous où se côtoient Italiens et Espagnols, Anglais et Allemands, Flamands et commerçants des pays de France. Ici, on achète du drap de Flandre; là, un marchand espagnol négocie la vente d'un lot de fourrures; de loin en loin, on aperçoit, fendant la foule, des agents du comte Thibaud V de Champagne, chargés de garantir la sécurité de tous et de prévenir d'éventuelles fraudes.

marie.abc 22/08/2015 22:51

Cet article fait partie du dossier consacré au Moyen Âge.
Grand marché se tenant à des époques fixes dans un même lieu.
Les grandes foires médiévales

Si elles existent déjà dans l'Antiquité (Delphes, Délos), les foires ont été le fait de l'Europe médiévale ; en France, la foire de Saint-Denis est la plus ancienne connue (629). Leur véritable essor correspond de fait au renouveau commercial de l'Europe médiévale, où elles deviennent l'organe essentiel de la vie économique internationale.
Des centres européens de transactions commerciales

Permettant de lever des taxes indirectes sur les transactions commerciales, les foires médiévales sont favorisées par les seigneurs féodaux et par les rois, qui accordent des privilèges à leurs participants (garantie contre le droit d'aubaine ou les saisies pour dettes, autorisation du prêt à intérêt). Elles sont aussi des Bourses de valeur acceptant lettres de change et paiements à terme, dont il faut garantir la sécurité des affaires.
Les foires médiévales se développent dans les villes situées le long des grands courants commerciaux, au carrefour des routes menant de l'Italie aux Pays-Bas, et des villes de la Hanse à l'Île-de-France.
Les foires de Champagne sont les plus importantes aux xiie et xiiie s. Proches de la Méditerranée, les foires du Languedoc (Nîmes, Carcassonne, Saint-Gilles) voient croître leur importance à la faveur de la renaissance du commerce, au xiie s., et du recul de l'islam en Europe. À partir du xiiie s. se développe la foire de Beaucaire qui, en raison de sa situation dans la vallée du Rhône, a une importance comparable à celle de Lyon. Instituées en 1420, les foires de Lyon font de cette ville, carrefour international, la première place pour la banque. À part les foires de Saint-Denis et du Lendit, plus anciennes, les foires parisiennes sont liées au développement de la dynastie capétienne.
Les principales foires européennes sont celles de Bruges, Anvers, Ypres, Messines et Torhout aux Pays-Bas ; Stourbridge (près de Canterbury) en Angleterre ; Cologne, Francfort-sur-le-Main, Nuremberg, Leipzig en Allemagne ; Milan, Venise ou Plaisance en Italie.
Le cas particulier des foires de Champagne

Au xiie s., les comtes de Champagne ont organisé un cycle annuel de foires, dont les principales se situent à Troyes, Provins, Bar-sur-Aube et Lagny. Dans cette zone de carrefour, les marchands flamands et italiens se rencontrent pour échanger les draps de Flandre contre les produits méditerranéens et les épices importées d'Orient. Les comtes de Champagne protègent les marchands à l'aller et au retour par des « conduits de foire » (sorte de passeports spéciaux) ; ils nomment des fonctionnaires pour assurer la régularité des transactions ; ils permettent à chaque groupe de marchands d'élire des consuls qui défendent leurs intérêts.
L'échange des marchandises se double, au xiiie s., d'une circulation de lettres de change ou de crédit, qui évitent les paiements en espèces. Il y a alors une véritable activité bancaire. La sûreté des paiements est assurée par un droit spécial : le débiteur défaillant est exclu des foires. Le succès des foires de Champagne a été immense, au point qu’au xiiie s., la Champagne est devenue le centre économique de l'Europe occidentale.
Du déclin des foires aux grandes expositions

L'importance des foires européennes décline à partir du xive s., avec l'amélioration des communications et la création de succursales des compagnies commerciales. Elles se maintiennent toutefois jusqu'au xviie s. à Châlons, à Genève, à Lyon, à Leipzig, mais leurs activités sont alors surtout financières. La plupart des foires disparaissent après le xviie s. faisant place, à partir du milieu du xixe s., à un nouveau type de manifestations commerciales : les foires-expositions.
Hors d'Europe, l'évolution a été identique : il n'y a de foires que dans les pays où l'économie rudimentaire et l'anarchie politique empêchent le commerce régulier. La colonisation, en établissant la sécurité des voyages, a ruiné ces rassemblements. De même, les quelques rares foires connues en Égypte et en Syrie n'ont pas résisté à la mise en place du chemin de fer.

marie.abc 22/08/2015 22:50

Cet article fait partie du dossier consacré au Moyen Âge.
Grand marché se tenant à des époques fixes dans un même lieu.
Les grandes foires médiévales

Si elles existent déjà dans l'Antiquité (Delphes, Délos), les foires ont été le fait de l'Europe médiévale ; en France, la foire de Saint-Denis est la plus ancienne connue (629). Leur véritable essor correspond de fait au renouveau commercial de l'Europe médiévale, où elles deviennent l'organe essentiel de la vie économique internationale.
Des centres européens de transactions commerciales

Permettant de lever des taxes indirectes sur les transactions commerciales, les foires médiévales sont favorisées par les seigneurs féodaux et par les rois, qui accordent des privilèges à leurs participants (garantie contre le droit d'aubaine ou les saisies pour dettes, autorisation du prêt à intérêt). Elles sont aussi des Bourses de valeur acceptant lettres de change et paiements à terme, dont il faut garantir la sécurité des affaires.
Les foires médiévales se développent dans les villes situées le long des grands courants commerciaux, au carrefour des routes menant de l'Italie aux Pays-Bas, et des villes de la Hanse à l'Île-de-France.
Les foires de Champagne sont les plus importantes aux xiie et xiiie s. Proches de la Méditerranée, les foires du Languedoc (Nîmes, Carcassonne, Saint-Gilles) voient croître leur importance à la faveur de la renaissance du commerce, au xiie s., et du recul de l'islam en Europe. À partir du xiiie s. se développe la foire de Beaucaire qui, en raison de sa situation dans la vallée du Rhône, a une importance comparable à celle de Lyon. Instituées en 1420, les foires de Lyon font de cette ville, carrefour international, la première place pour la banque. À part les foires de Saint-Denis et du Lendit, plus anciennes, les foires parisiennes sont liées au développement de la dynastie capétienne.
Les principales foires européennes sont celles de Bruges, Anvers, Ypres, Messines et Torhout aux Pays-Bas ; Stourbridge (près de Canterbury) en Angleterre ; Cologne, Francfort-sur-le-Main, Nuremberg, Leipzig en Allemagne ; Milan, Venise ou Plaisance en Italie.
Le cas particulier des foires de Champagne

Au xiie s., les comtes de Champagne ont organisé un cycle annuel de foires, dont les principales se situent à Troyes, Provins, Bar-sur-Aube et Lagny. Dans cette zone de carrefour, les marchands flamands et italiens se rencontrent pour échanger les draps de Flandre contre les produits méditerranéens et les épices importées d'Orient. Les comtes de Champagne protègent les marchands à l'aller et au retour par des « conduits de foire » (sorte de passeports spéciaux) ; ils nomment des fonctionnaires pour assurer la régularité des transactions ; ils permettent à chaque groupe de marchands d'élire des consuls qui défendent leurs intérêts.
L'échange des marchandises se double, au xiiie s., d'une circulation de lettres de change ou de crédit, qui évitent les paiements en espèces. Il y a alors une véritable activité bancaire. La sûreté des paiements est assurée par un droit spécial : le débiteur défaillant est exclu des foires. Le succès des foires de Champagne a été immense, au point qu’au xiiie s., la Champagne est devenue le centre économique de l'Europe occidentale.
Du déclin des foires aux grandes expositions

L'importance des foires européennes décline à partir du xive s., avec l'amélioration des communications et la création de succursales des compagnies commerciales. Elles se maintiennent toutefois jusqu'au xviie s. à Châlons, à Genève, à Lyon, à Leipzig, mais leurs activités sont alors surtout financières. La plupart des foires disparaissent après le xviie s. faisant place, à partir du milieu du xixe s., à un nouveau type de manifestations commerciales : les foires-expositions.
Hors d'Europe, l'évolution a été identique : il n'y a de foires que dans les pays où l'économie rudimentaire et l'anarchie politique empêchent le commerce régulier. La colonisation, en établissant la sécurité des voyages, a ruiné ces rassemblements. De même, les quelques rares foires connues en Égypte et en Syrie n'ont pas résisté à la mise en place du chemin de fer.

Jean-Pierre Larqué 07/06/2015 10:54

Trés bon article mais vous pourier rajouter des lieux ou des nom de villes ou ces foires se déroulés.
Cordialement
Jeam-Pierre Larqué

tiago 16/04/2015 18:59

il faut les résulta est ce que vous pouvez juste mettre des ville sur les foires au Moyen Age

honorius 16/04/2015 22:17

En France pour n’en citer que quelques une

Les foires de champagne : Lagny, Provins, Troyes, Bar-sur-Aube
Les foires de Bourgogne : Chalon-sur-Saône
Les foires de la route du Gévaudan : Mende, Saint Flour
Lyon

tiago 16/04/2015 18:37

je doit faire un expo sur " Les foires au Moyen Age" je doit ecrire tous sa ses beaucoup mais sa veau la peine. Mais sinon ses trop bien !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

agate 10/04/2015 21:00

super pour les exposers

léa 27/02/2015 14:53

ce site est bien dans l'ensemble mais tres incomplet pour un exposee

Honorius 04/04/2015 09:50

l'article est ancien, et puis c'est bien aussi de chercher un peu !

léa 27/02/2015 14:51

je dois faire un exposé sur les foires au moyen age .
les produits vendue dans les foires ?
le lieux des foires ?
combien de temp durent les foires ?
qui a creer les foires ?
tout sa est expliquer dans un seul paragraphes la presentation est bof quand j'ai vue sa je n'avait pas vraiment envie de le lire ...

Honorius 04/04/2015 09:51

J'espère que ça a été tout de même. L'article est du tout début du site...

Honorius 04/04/2015 09:49

que ça ! rit

léa 27/02/2015 14:53

tu a eu un 17 rien quand tirant ton exposee de cette page ???

Aliénor 19/01/2013 15:02

J'aime bien ce site, qui est vraiment bien fait, bien écrit, grâce à vous, j'ai eu un 17/20 à mon exposé ! :) Merci :)

Nina 16/01/2013 13:18

J'aime bien, sauf que je suis en 5ème, et que j'ai u exposé à faire, et je ne trouve pas toutes les infos demandées...A compléter...=)

mister you 14/09/2011 18:12


merci tu ma aide pour mon expo :p


matt 04/04/2011 19:07


Merci beaucoup pour cet article qui m'a un peu aidé dans la rédaction d'une dissertation une partie de la note vous sera dédié :P


truc 31/03/2011 18:09


ya pas beaucoup de chose


jerome 08/11/2010 17:50


je viens de découvrir votre blog il est superbe et trés intéressant merci de faire partagé votre passion j'aime l'histoire de france l'héritage de nos ancétres je dis que leurs vies étaient assez
rudes ils avaient beaucoup de valeur ,croyance ,coutume
qui se sont perdu avec le temp je vous souhaite une bonne continuation pour votre blog


Zahra 06/05/2010 18:23


je ne comprend pas trop la Foire au champagne pouvez vous m'expliker c'est pour un devoir a rendre svp repondez moi bisou et bonne journée :)


Honorius 06/05/2010 23:32



on ne parle pas de la boisson champagne mais des foires qu'il y avait au moyen age dans la région Champagne (comme on dirait de nos jours la région Ile de France
ou Nord pas de calais par exemple). Ainsi je pense que vous comprendrez mieux.



ela 24/04/2010 12:09


Je trouve sa vraiment nul mais comme je suis obliger d'aller sur ce site pour faire un exposer ebein j'aimerai bien que vous me fassiez l'exposer. Merci d'avance !


Julien 12/05/2009 16:56

ton blog est trop bien !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Honorius 04/04/2015 09:47

Merci de ta visite

Cassandra 23/03/2015 18:31

Merci

Honorius 10/06/2009 17:35


merci !


dydikong 12/04/2009 13:46

merci pour ce blog vous m'avez vraiment bien bien aider pour mon exposer je sui en 5eme merci et continuer ce blog et trés intéréssant et instructif .

Anabelle Morin 31/05/2008 17:07

Si vousavez de linfrmation à propos  des foiresde Champgne pouvez-vous m'écrir sur msn? merci anabmorin7@homail.fr

4trine 21/05/2008 22:59

ces donc ben plate comme site! po moyen de le faire imprimer ou de faire du copir-coller pour un travail pour l'école.  je pensait que vous serier plue organiser! contrairement au autres sites, ca fait dur1

Anabelle Morin 21/05/2008 01:14

j'ai besoin d'information sur les foires au MOyen-Âge pour un travail d'école en secondaire 1 pis je viens tout juste de trouver de l'information pis je ne peu pas imprimer rien même pas faire du copier coller. C'est très plate!!

Anjalain 28/09/2005 12:03

Bonjour Damoiseau Honorius ;)

C’est une amie qui, sachant l’intérêt que je porte à cette époque de notre histoire, m’a donné l’adresse de ton site. Je suis un peu aussi ….Troubadour comme toi, semble-t-il ;)
Je découvre donc tout juste ton site et je commence la découverte.
Mais après une première visite rapide, je tiens à te féliciter pour tout le travail admirable que tu as fait.
Voici donc un site où on peut se cultiver et qui est à placer au dessus du panier de la jungle des blogs ;) C’est bien écrit, clair, …
Je sens que je vais m’y plaire.

J’avais aimé le livre de Ken Follet, « Les piliers de la terre » où il raconte une tranche de vie de cette époque entre 1123 et 1174, principalement en Angleterre, avec quelques épisodes en France et en Espagne, sous la royauté de Henri 1er Plantagenêt, Stephen, l’Impératrice Maud et son fils Henri II.
La vie des foires y est très bien décrite.
Le lire commence par le naufrage du « Vaisseau Blanc », un attentat semble-t-il, le 25 novembre 1120 où périt un grand nombre de nobles de la monarchie anglaise. Et c’est depuis que les héritiers de la monarchie anglaise ne voyage pas à plusieurs dans un même moyen de locomotion et en même temps ! Mais ça, tu le savais ;)

Merci et à bientôt.
Bonne continuation 

merci beaucoup, oui je le savais, et j'accède à ta demande. Amitiés

Anjalain 28/09/2005 11:59

réponse annulée à la demande de l'auteur du fil. Amitiés

lionel 27/09/2005 05:47

:0004: avant je plaçais un peu tous les liens, mais à présent je sais ce qu'est d'apprécier de bons blogs, le tien par exemple cher maître honorius!
Au maître honorius je dis "mes respects" mais à l'ami Jacques je dis "salut vieux frère!"
Amitié
lionel

lionel 26/09/2005 05:23

:0004: cher ami Jacques je faisais pas plus tard qu'hier cette remarque à Petit Seb [je n'ai vu de blog plus joli si ce n'est celui de honorius]ce qui, à mes yeux est la vérité!
Amitié sans frontière: lionel

PHILIPPE le Templier 14/09/2005 18:59

Les célèbres foires de Champagne, celle de Provins ... Vous avez dit Provins, Les Templiers sont donc passés par là !

lionel 13/09/2005 07:37

:0014: je suis vraiment triste pour asmodée! J'ai le coeur fendu! Brisé! on s'attache trop et on souffre
Amitié mon Jacques
lionel
on souffre lorsqu'on aime

Lolly 11/09/2005 17:42

superbe nouveau design! bravo pour le travail et gros bisous a toi ;) !
j'minscris a ta newsletter aussi, bisous!
merci et bisous

dom 10/09/2005 08:52

Bonjour.. je me rends compte que je n'est jamais eu la politesse (du moins, je crois) de répondre à tes coms.. tu m'en excuse, pourtant je suis venu trés souvent sur ton site.. la raison en est simple. j'ai toujours aimé l'époque médiévale car c'est celle qui a engendré la plupart des dogmes encore intacts aujourd'hui. La période révolutionnaire a malheureusement éclipsé celle ci.. Je te remercie de ton message de sympathie.. Eddy comptait beaucoup pour moi.. Mais, malheureusement, ainsi va la vie.. Amitiés DOM
oui le vie contiue... malgré tout. Amitiés

Francky 09/09/2005 22:29

Hello Honorius !
hmm...! c'est quoi les échanges humains... je n'vois pas du tout ;o)))))
Je m'en vais faire un coucou à Plumette ,)
Bon week-end cher ami !
tu vois pas !!!! amités et oui rendez visite à mon amie Plumette

Alexandre-Gabriel 09/09/2005 20:35

Coucou... Je suis passé te souhaiter une agréable fin de semaine et te faire un gros bisou.
merci, et bonjour le Canada

Lisa 09/09/2005 19:32

coucou Grand Maitre !
je ne suis pas jamais aller sur un marché médiéval mais je regrette défois. Bisous
il est jamais trop tard pour le faire. Bisous

legnoch 09/09/2005 18:32

Et la foire d'empoigne alors ? C'est quand il y avait bagarre sur les prix j'imagine non ?
fallait pas faire les cons, les commisaires de Foire avait des hommes d'armes, mais bon je suppose aussi que l'ambiance devait parfois être chaude (les Halles du centre de Paris, cela devait ressembler à cela, avant cette décentralisation sur rungis !) 

simone 09/09/2005 18:25

voilà.... c est pour te souhaiter un bon we....bizzz
merci simone, bisous

LA BABICHE 09/09/2005 18:17

Le pire...c'est que je suis historienne mais pas Médiéviste...(sourire)...Je me promène pour ma part dans les années 1920 et 1930...
Merci de ton passage chez moi...
Douce soirée,
La Babiche
on ne peut pas tout savoir. Bonne journée

cleomede 09/09/2005 15:38

Je suis désolée, je néglige un peu mes lecteurs en ce moment mais j'ai vraiment pas beaucoup de temps.
Bises Honorius, je ne t'oublie pas
pas grave, bisous aussi

nadya 09/09/2005 14:01

salut, Ah les foires, pour partager et connaître des gent ok. mais il ne fesait pas tous des affaire en or.....
(les voleurs) comme aujuourd' hui ça existaient...
Gros bisous du Québec.
l'homme hélas ne changera jamais !

zordar 09/09/2005 13:39

trés bon article (comme d'ab).Une petite crique cependant.La fenetre de lecture est trés jolie mais ce n'est pas super pratique pour lire !Surtout de longs textes .
Zordar (le chiant)
c'est pour cela que j'évite les longs textes, et t'es pas chiant, on admet les critiques ici. Amitiés

walsong 09/09/2005 11:56

Hier, j'ai pensé à toi! (pas d'fausses idées coco! lol) on a regardé une émission sur National Géographic sur le fameux code Da Vinci (moultes explications, mais bien superficielles sur le fameux prieuré de Sion et sur les Templiers... pas de quoi grimper au mur!) mais enfin bien pour passer le temps (sauf quand on connaît le bouquin, et que c'est un peu du rabâché (c'était notre cas)
Bonne journée.
moi... des idées...? nonnnnn ! et pour en savoir plus, c'est ici ! bizz

diddle 09/09/2005 11:48

Oulà, y'a longtemps que je ne suis pas venue par ici ! (j'ai changé d'ordinateur et on a oublié de transférer les favoris !). J'ai de la lecture à faire !
ça me rappelle mes cours de médiévale à la fac cet article ...
je vais bientôt changer... il faudra que je pense à cela !

isis 09/09/2005 10:15

ravie que les aventures de Gibus te plaisent !!
j'adore

Lord 09/09/2005 09:29

coucou grand maitre... là c'est un coucou amical ... je n'avais pas vu que tu répondais au com dans les coms ... cool ..
bonne journée grand maitre bisous
Coucou Cat, bonne journée à toi aussi

Sonia 09/09/2005 07:51

J'ai retrouver, c'est 1920.
Bise, sosso
il était temps, j"allais te proposr une tisane ! bizz 

Commandant Blogos 08/09/2005 20:56

pas de chance, ici on peut modèrer les commentaires, et on veut pas de PUB sauvage

Flo 08/09/2005 20:07

Petite visite de courtoisie mon maitre :0010:
:0036:
merci flo

linda 08/09/2005 17:11

Je suis en foire tout le week end mais dans la manche, rien à voir avec le moyen age mais pour les échanges humains complétement ok ...
Je penserais à toi !!!
Bises
moi aussi ! bisous

Lord 08/09/2005 14:04

chateaudun mais j'y étais il n'y a pas si longtemps ...
hum à MOntargis aussi un foire aux fromages annuelle le dernier week end de juillet ... même que le lundi de ce long week end est déclaré férié ...
la foire de la Madeleine du même nom que l'église ... Montargis à son château médiéval ... mais tu l'as lu sur mon article à propos du chien de Montargis ...
en tout cas ce genre de foire est toujours un bon moyen de ripailler
bisous grand maitre
et les ripailles on connait, hein Cat !

Rechercher

♦♦♦