13 octobre 2005 4 13 /10 /octobre /2005 23:00

 

                                        Tout au long du Moyen-Age et de l'époque médiévale, l'Amour est resté un des thèmes favoris des troubadours, jongleurs,  poètes, écrivains et musiciens... Voici un poème du XIVe siècle dont l'auteur est hélas resté anonyme. Nana Mouskouri l'a mis en musique et chanté il y a de nombreuses années. On retrouvait également sur ce disque "Que sont mes amis devenus" de Ruteboeuf", un grand poète du XIIIe siècle (on en reparlera).  "Mon Amie la Rose" (visitez son blog c'est magnifique) m'a mise en relation avec Anjalain (troubadour de notre temps) qui m'a fait parvenir ce magnifique texte (merci à lui aussi). Je vous l'offre dans sa version d'origine (pas besoin de dictionnaire, pour comprendre ce merveilleux message d'Amour)... Et vous laisse savourer la délicatesse de ce superbe texte.

 

L'Amour de moy...

 

refrain

L'amour de moy s'y est enclose

Dedans un joli jardinet

Où croît la rose et le muguet

Et aussi fait la passerose

 

Ce jardin est bel et plaisant

Il est garni de toutes flours

On y prend son ébattement

Autant la nuit comme le jour

 

Refrain

 

Hélas ! Il n'est si douce chose

Que de ce doux rossignolet

Qui chante au soir, au matinet

Quand il est las, il se repose

 

Refrain

 

Je la vis l'autre jour, cueillir

La violette en un vert pré

La plus belle qu'oncques je vis

Et la plus plaisante à mon gré

 

Refrain

 

Je la regardai une pose

Elle était blanche comme lait

Et douce comme un agnelet

Et vermeillette comme rose

 

L'amour de moy s'y est enclose

Dedans un joli jardinet

Où croît la rose et le muguet

Et aussi fait la passerose.

 

Des roses... Tout simplement, pour notre Amie La Rose  

 

 

 

                                       

Partager cet article

Repost0
30 septembre 2005 5 30 /09 /septembre /2005 23:00

 

                                         Longtemps chanté par les troubadours du moyen-âge, l'Amour a toujours fait couler beaucoup d'encre à de nombreux poètes (et il continue à le faire !). Le vocabulaire du moyen-âge était très riche sur le sujet. Voici donc, comme promis, la suite de nos mots anciens...

 

Esnuer                                    dénuder

Fame                                       femme

Féminage                               féménité

Fornication                            péché de luxure

Gésir                                       coucher

Guerpir                                   quitter

Joliette                                    jolie

Lober                                       tromper

Mignotte                                 fille caressante

Nache                                     fesse (oui bon je sais !)

Paillard                                  débauché 

 

 

Partager cet article

Repost0
14 septembre 2005 3 14 /09 /septembre /2005 23:00

 

                                        L'Amour depuis la nuit des temps fait partie de notre vie. Pour l'époque médiévale et la période du moyen age, le vocabulaire étant très riche sur le sujet (et ne voulant pas vous lasser)  je traiterais donc ce volumineux dossier en trois parties. 

 

Accordailles                                      fiançailles

Biau                                                    beau

Bordelière                                         débauchée

Coursière                                          coureuse

Déportement                                    mauvaise conduite

Donoyer                                             flirter

Donzelle                                            fille de petite vertu

Dru (e)                                               amant, maîtresse

Druerie                                              galanterie

Enceinter                                          rendre enceinte

Emeuvement                                   émoi

 

Un beau mariage celui de Philippe III et de Marie de Brabant (British Library, Londres)

 

Partager cet article

Repost0
21 août 2005 7 21 /08 /août /2005 23:00

 

                                       Voici encore quelques mots de notre lointain Moyen-Age, que les élégantes de l'époque devaient bien connaitre. En illustration Dame Aude Du bois joli (c'est l'épouse de notre terrible tourmenteur Thomas la douceur -aussi président de notre association-).

 

Accoutré        :   vêtu

Affublement  :   vêtement

Affûtiau           :   bijou sans valeur 

Anel                :   anneau

Bardache       :   étoffe en poil de chèvre

Bliaut               :   chemise

Broquette        :   petite broche

Chapelet         :   petit chapeau

Cotte                :   tunique ou robe

Crevet              :   lacet

Fasset             :   corsage

Frische            :   élégance

Houseau         :   jambière

Pentacol          :   pendentif

Pourpoint         :   vêtement qui couvre le corps du cou à la ceinture (pour les hommes !)

 

 

  

 

 

 

Partager cet article

Repost0
29 juin 2005 3 29 /06 /juin /2005 23:00

                              

                                        La suite de notre vocabulaire médiéval des Maîtres Queux...

 

Geline : poulet

. Grailler : griller

. Guiguet : vin de mauvaise qualité

. Jacqueline : bouteille de vin

. Jaunet : pièce d'or

. Liard : monnaie en cuivre

. Licher : boire 

. pécune : monnaie en argent

. Queux : chef de cuisine

. Repaissance : repas

. Ripaille : grand banquet

. Tostée : boire plus que de raison

. Toster : rotir

. Trencier : couper

. vineux : contient du vin 

 

Partager cet article

Repost0

Rechercher

♦♦♦