31 décembre 2016 6 31 /12 /décembre /2016 10:07

 

Médiéval et Moyen Age, La troupe des Compagnons de la Vouivre vous souhaitent une belle et bonne année, qu’elle vous apporte joie, santé et prospérité avec ceux que vous aimez. Que la terre retrouve un peu de paix et d’amour…

 

N’oubliez pas de vous embrasser sous le gui, cela porte bonheur et d’offrir les traditionnelles étrennes. Celles-ci remontent à l’époque romaine ou l’on vénérait la déesse Strenna. On offrait alors figues, dattes et miel pour adoucir l’an neuf.

 

Lorsque au moyen age l’an commençait à Pâques, on offrait des œufs enluminés. Cette tradition perdure encore puisqu’on confectionne encore dans de nombreuses familles des œufs colorés… à Pâques !

 

De nos jours on souhaite majoritairement les vœux par Internet ou Smartphone, j’adis on envoyait de belles cartes par la poste. On pense que la carte de vœux a sa lointaine origine en Chine, mais c’est au moyen age qu’elle a fait son apparition en France. A la nouvelle année, les religieuses de cette époque envoyaient à leur famille un petit cadeau accompagné d’une lettre de vœux peinte à la main…

 

Traditions qui se perdent… Bisous du vieux sorcier, toujours bon pied, bon œil !

 

En illustration une photo de Lilith la chatte de la sorcière qui nous a quitté en cette fin d’année pour un monde dit meilleur…Elle allait avoir 18 ans…

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0
23 décembre 2016 5 23 /12 /décembre /2016 12:58

 

Au moyen âge, à Noël, dans plusieurs de nos provinces, on faisait garder sa maison pendant que la famille était à la messe de minuit. Une précaution qu’on ne prenait pas contre d’éventuels voleurs, mais contre les esprits qui pouvaient s'introduire dans la demeure en l'absence des habitants. Le gardien devait faire un feu d’enfer dans la cheminée en mettant dans l’âtre autant de bûches que d’habitants !

 

Il y avait aussi de nombreuses superstitions par rapport au climat du jour de Noël. Par exemple, s’il y avait du vent pendant la nuit, cela annonçait la mort de plusieurs grands personnages. Si le soleil brillait par un temps beau et clair, la récolte serait bonne pour l’année à venir. Plus Noël était proche de la nouvelle lune, plus la récolte serait belle.

 

En Normandie on pensait qu’un morceau de pain béni à chacune des trois fêtes de Noël (*), préservait de l’orage et des chiens enragés ! On pensait aussi que pendant la messe de minuit les animaux se mettaient à genoux dans l’étable, malheur à l’imprudent curieux qui aurait été voir !

 

En Bretagne pour préserver les arbres du froid et des maléfices, on mettait le jour de Noël une ceinture de paille autour de leurs troncs… Rituel déjà pratiqué au temps dit païen…

 

Je vous souhaite à tous de joyeuses fêtes de Noël, en famille comme le veut la tradition. Gâtez vos enfants tout en gardant une pensée pour ceux qui souffrent de par le monde, ce qui ne manque pas en ces périodes de folie… Gardons à l’esprit que cette fête est avant tout la célébration de la naissance du Christ et non pas un hymne aux marchands du Temple… N’en déplaise au « bien pensant » notre belle France est un pays de tradition Chrétienne depuis le Moyen Age, on ne peut nier son influence sur notre civilisation, même si la diversité à fait aussi notre richesse culturelle …

 

Proverbes de Noël ici

 

(*) Une tradition datant du 7em siècle faisait de la messe de Noël une succession de trois messes : la première messe s’appelait « messe des Anges », la seconde « messe des Bergers » et la troisième « messe du Verbe divin »

source image : BNF Gallica

 

 

 

Partager cet article

Repost0
Publié par Honorius - dans Un peu d'histoire
11 septembre 2016 7 11 /09 /septembre /2016 15:45

 

 

Médiéval et Moyen Age et la troupe des Compagnons de la Vouivre ont participé début septembre à la cinquième fête historique de Vienne (38) « Des chevaliers aux mousquetaires ». Nous étions au centre de la vieille ville, à l’ombre du vieux Temple Romain, à nos cotés la très belle compagnie médiévale « L’ordre de la Tour ». Le cadre est superbe il faut bien l’avouer.

 

L’organisation a été parfaite et l’équipe d’encadrement très sympathique, les ripailles abondantes... Que demander de plus !

 

La programmation était d’envergure pour l’animation de la ville. Marché médiéval, animations de rues, saltimbanques, bataille médiévale, bal, défilé aux flambeaux à la nuit tombée, tournoi des chevaliers au théâtre antique, concerts de musique, danses, cour des miracles et ses gueux, espace de jeux pour les enfants, ferme animalière, ripailles diverses, sans oublier les nombreux spectacles…

 

Une nouvelle fois, notre procès de sorcellerie à connu un grand succès populaire. Cirius et Vénusia ont enchanté parents et enfants avec leur spectacle de magie « L’auberge des gueux » en deux mots comme ils le précisent !

 

Bref, on ne se fera pas prier pour y retourner une autre fois. Je vous offre quelques images de cette  superbe manifestation  ICI

 

En illustration ci dessous, le bourreau dans ses œuvres. Vilain !

 

 

Partager cet article

Repost0
11 août 2016 4 11 /08 /août /2016 12:01

 

C’est à la Fête des fifres de Bischwiller que la troupe médiévale des Compagnons de la Vouivre a monté son campement le week-end dernier. Un accueil et une organisation parfaite, des ripailles abondantes et délicieuses, de la cervoise qui coule à flot, bref tout le savoir faire Alsacien.

 

Les animations autour du thème du Moyen Age étaient nombreuses, nos spectacles « Maleficus » et le « Procès de Sorcellerie » ont connu un grand succès populaire. Il faut dire que notre emplacement était parfait, à l’ombre et sur une petite place en face du marché des ménétriers, marché qui accueillait de nombreux artisans. Des échoppes anciennes jalonnaient la ville : frappeurs de monnaie, maréchaux ferrant, apothicaires, tonneliers, calligraphes, orfèvres… 

 

Coté animation des dizaines de groupes de fifres représentant différentes époques du Moyen Age jusqu'au 19ème siècle défilèrent dans les rues de la ville pendant toute la durée de l'évènement. Parmi eux, le Géant Coupi de la fanfare belge d’Irchonwelz et ses musiciens, la fanfare allemande de Bann et les lanceurs de drapeaux italiens de Castiglion Fiorentino, pour ne citer que ceux là...

 

N’oublions pas le spectacle des loups, impressionnant et celui des rapaces, toujours un régal pour les yeux. Galiléo, un féerique spectacle nocturne présenté par la Compagnie Deus ex Machina clôturait la fête suivit par un superbe feu d’artifice…

 

Grand succès populaire donc, mérité. Nous avons pris grand plaisir à y participer et ne souhaitons qu’une chose, y revenir une prochaine année.

 

 

 

Le campement des Compagnons de la Vouivre

 

 

Les lanceurs de drapeaux italiens de Castiglion Fiorentino

 

 

Excès de cervoise pour Clément le Bourreau ?

 

 

Partager cet article

Repost0
2 août 2016 2 02 /08 /août /2016 17:17

 

La troupe médiévale des Compagnons de la Vouivre a participé pour sa première sortie à la fête « Médiévale Fantastique » du château de Montby. Une manifestation superbe et qui méritait le détour, il faut le dire ! Un cadre sublime et un accueil sympathique, ce qui ne gâche rien. De nombreuses troupes étaient présentes, pour n’en citer que quelques unes : les Loups de Fenrir, La horde du Lynx, La compagnie de l’arbre mort, Les loups Comtois, L’Ecurie des Songes, Les forgerons de la Comté…

 

Des animations à couper le souffle comme l’Assaut des Vikings sur le château. Des joutes à pieds, des combats, des danses médiévales, des contes, l’école des Destriers… Bien entendu nous avons présenté nos spectacles Maleficus et le procès de Sorcellerie, grand succès pour les nouvelles versions de ces représentations. Moriganne a raconté devant un public attentif et des enfants… sages, le conte fantastique « Rencontre avec la Vouivre ». Le tonnerre grondait, pourtant le ciel était bleu...

 

Bien entendu on pouvait ripailler et boire dans les nombreuses tavernes, celle d’Emile légende a connu un grand succès.  N’oublions pas les nombreuses échoppes d’artisans disséminées sur le site et la cour du château : rémouleur, cuir, costumes, vannerie, ferronnerie, bijoux, herboriste, couteau, forgeron, tapisserie, four à pain… de quoi vider sa bourse en achetant des articles de qualité ou tout simplement pour le plaisir de l’œil en regardant l’artisan ou l’artiste à l’œuvre. ..

 

Place au spectacle, voici ICI le diaporama de la fête

 

Je tiens à remercier Les amis du château de Montby et ses photographes Remy Lucas et Florent de Montby (vous y trouverez ICI de multiples photos et vidéos de la manifestation) Sirius et Vanessa, Ghislaine et Emmanuel Menetrier (de superbes photos sur leurs sites) et tous les autres… Et mon coup de coeur pour cet artiste : Niotte Prod

 

 

 

Partager cet article

Repost0

Rechercher

♦♦♦