22 décembre 2017 5 22 /12 /décembre /2017 14:08

 

Honorius le vieux sorcier et la troupe médiévale des Compagnons de la Vouivre vous souhaitent de bonnes fêtes de fin d’année. Que l’année nouvelle vous apporte ainsi qu’à ceux que vous aimez toutes les bonnes choses que vous souhaitez. La santé surtout car sans elle on n’est pas grand-chose, un peu de sous pour l’entretenir, car sans on a du mal à l’entretenir la santé !

 

Je souhaite que nos dirigeants abandonnent un peu l’économie et la croissance à tout prix et n’oublient pas que le bonheur des êtres peuplant notre belle planète devrait passer avant toute autre chose ! Qu’enfin les hommes puissent vivre en paix chez eux, sans guerres, sans famines, sans maladies, sans conneries souvent faites par des minorités… Qu’on respecte aussi la nature, les plantes, les animaux… Ils font parties de nous, ne l’oubliez pas.

 

En cadeau pour cette nouvelle année, j’ai fait une petite vidéo que je vous offre. Le morceau qui l’accompagne « Renaissance » est une composition de votre serviteur et de mon grand ami Thierry. Je chante sur des arrangements superbes de Thierry qui a joué et enregistré toute la partie musicale avec sa guitare synthé. Une pensée aussi pour tous mes amis (es) musiciens (nes) ou pas, depuis perdu de vue…

 

Un modeste message d’espoir et un hymne à la vie éternelle et à l’amour universel 

 

Gros bisous à vous tous et à l’année prochaine !

 

 

Partager cet article
Repost0
24 octobre 2017 2 24 /10 /octobre /2017 13:33

 

Les Compagnons de la Vouivre ont participé dernièrement à « La nuit de l’épouvante » au château de Chillon, un cadre magique et exceptionnel pour cette manifestation que ce château de légende. Une fête superbe, un accueil chaleureux, un public enchanté par nos spectacles, on espère y retourner une prochaine année…Pour vous donner une petite idée de la chose quelques photos de cette magnifique manifestation ICI  

 

Nouveauté littéraire

 

« Le vrai visage du Moyen Age » Un livre qui vous fera voir cette période d’un œil neuf, au-delà des idées reçues, bien loin des temps obscurs qu’on a voulu nous faire croire. Livre broché, paru le 5 octobre 2017. Ouvrage collectif avec les plus grands spécialistes français de la question. On le trouve facilement chez les marchands du web.

 

La pierre du mois de Novembre

 

La citrine, elle symbolise la joie de vivre, elle rayonne le bonheur. Au moyen age on l’a portait pour se protéger du venin de serpent et des mauvaises pensées…

 

Le proverbe du mois de Novembre

 

En novembre, si la première neige ne prend pas, de l'Hiver elle ne prendra.

 

Fêtes à venir

 

On parle déjà de retourner l’année prochaine au Château de Montby dans le Doubs. On vous tiendra au courant !

 

 

Vu du château de Chillon , un magnifique coucher de soleil sur le lac Léman

 

Les Compagnons de la Vouivre sur Facebook ICI

 

 

Partager cet article
Repost0
30 septembre 2017 6 30 /09 /septembre /2017 09:47

 

Les Compagnons de la Vouivre présenteront leurs nouveaux spectacles au château de Chillon (Suisse) le samedi 7 octobre 2017. Ne manquez pas cette horrible nuit si vous aimez frissonner ! Plus d’infos sur cette manifestation ICI

 

 

Nouveauté littéraire

 

Un livre qui ravira Clément notre bourreau : « La torture au Moyen Age » de Faustine Harang. (Edition des Presses Universitaires de France, septembre 2017)  La torture médiévale nourrit de nombreux fantasmes. Examinée au prisme de la justice royale incarnée par le parlement de Paris aux XIVe et XVe siècles, elle s'impose dans le cadre de la procédure inquisitoire comme un instrument légal afin de contraindre le criminel à se dévoiler. Il s'agit de « savoir la vérité par sa bouche », l'aveu étant la clé de voûte du procès. Héritage du droit romain, ce que l'on nomme alors « question » ou « voie extraordinaire » est une démarche facultative, bien encadrée en théorie, mais dont la pratique nécessite des ajustements : sa régulation contribue à renforcer le pouvoir de l'État justicier. Cette étude questionne les différents aspects de la torture judiciaire dans ses dimensions à la fois pénales et techniques, culturelles et sociales, enfin politiques, afin de réévaluer sa place dans les tribunaux.

 

La pierre du mois

 

L’opale, elle apaise l’esprit. On dit qu’elle préserve, entres autres, des maladies cardiaques et des infections en tous genres…

 

Le proverbe du mois

 

« Octobre emmitouflé annonce décembre ensoleillé»

 

 

Les Compagnons de la Vouivre au château d’Héricourt

 

Une belle fête, des organisateurs formidables et sympathiques, un public intéressé… bref une manifestation comme on aimerait en voir souvent. Nous y reviendrons sûrement. Ne manquez pas de visionner le superbe reportage photos de Thomas Bresson ICI

 

 

 

Partager cet article
Repost0
15 septembre 2017 5 15 /09 /septembre /2017 14:06

 

La définition pour certains mots du vocabulaire ancien du Moyen Age ou un peu plus tard de la Renaissance n’a parfois pas changé, par contre souvent le mot n’existe plus à la période moderne ou sa définition est bien loin de celle d’origine. Jaime bien aussi l’image que suggèrent certains mots, comme la dague pour une méchante femme, il est vrai que souvent la langue fait plus de mal qu’un coup de couteau….  

 

Au féminin

 

Dague : une méchante femme

Dameselle : fille noble

Dansatrice : danseuse

Déenne : servante

Dehoussée : qui a perdu sa virginité

Demasiade : folle, dérangée

Dévée : folle à lier

Done : demoiselle

Dondoun : femme grosse et grasse

Dorgasse : vieille femme, grossière, du peuple

Drue : amie

Dulcinée : petite maîtresse, demoiselle qui fait la précieuse

 

Sur la mode

 

Dépenaillé : mal vêtu

Desgigler : déshabiller

Devanteau : tablier d’ouvrier ou de servante

Devantail : tablier de boucher

Devantière : jupe fendue par derrière pour aller à cheval

Devestir : ôter ses vêtements

Drapellé : qui est drapé

Drassies : habits, hardes

Drilles : haillons, hardes

 

Sur les animaux

 

Dada : cheval

Dagorne : vache à qui on a arraché une corne

Deras : peau de mouton

Détrier : cheval de main

Diguer un cheval : éperonner un cheval

Doublière : bête qui porte deux petits à la fois

Dourda : heurter avec les cornes, comme un bêlier

 

Sur la nourriture

 

Dablée : récolte, cueillette

Darne : tranche, morceau de viande, portion

Dariole : gâteau

Desserte : service de table

Dinette : petit dîner

 

 

Autres articles sur le vocabulaire du moyen age ICI

 

image BNF

Partager cet article
Repost0
31 août 2017 4 31 /08 /août /2017 13:07

 

La troupe des Compagnons de la Vouivre participera les 9 et 10 septembre à la 10em fête médiévale du château d’Héricourt (70). Ne manquez pas de nous rendre visite si vous êtes dans le secteur. Nos spectacles "Procès de sorcellerie", "Conte fantastique" et  "l'Auberge des gueux" (magie) auront lieu l’après midi, voir le programme de la fête pour plus de détail…

 

La pierre du mois de septembre

 

C’est le saphir, on dit que cette pierre aide à prévenir l’avenir. Comme elle a la réputation de protéger le couple, c’est une pierre à offrir pour des fiançailles. Au niveau santé elle favoriserait la purification du corps… Tout un programme !

 

Nouveauté littéraire

 

On annonce pour le 14 octobre la sortie du livre de Daniel Jaquet « Combattre au moyen age ». Si vous vous posez des questions du genre : « Comment maniait-on une épée longue ?» « Porter une armure permettait-il de conserver la liberté de ses mouvements ? » « Que se passait-il à l'occasion d'un combat de rue ou d'un combat à outrance ? »  « Les duels étaient-ils toujours sanglants ? »… Ce livre est fait pour vous !

 

Le proverbe du mois

 

« Au mois de septembre, le feignant peut aller se pendre » Il y a encore beaucoup de travail à faire dans les champs et dans les vignes pendant ce mois. Jadis dans les campagnes on n’avait que faire de ce genre d’individu, ceci explique cela !

 

 

Partager cet article
Repost0

Rechercher

♦♦♦