2 avril 2013 2 02 /04 /avril /2013 08:51

 

A l’époque médiévale, l’Alchimie est aussi bien pratiquée par des savants que par des charlatans ou des ignorants. Il s’agissait de la chimie de l’époque qui avait pour but l’étude des compositions du corps, la quête de la transmutation des métaux et le moyen de prolonger la vie. 

La thérapeutique alchimique se retrouve dans la Grèce antique, à l’école d’Alexandrie et avant, chez les taôistes chinois. Elle fut délaissée par les grecs, puis renaît chez les arabes qui lui donnent le nom d’alchimie. L’alchimie pénètre ensuite pendant plusieurs siècles en Occident avec les traductions des textes arabes. 

On pensait pouvoir purger l’homme de ses maladies comme on purgeait un métal de ses impuretés. La fameuse Pierre philosophale devait être absorbée sous forme liquide. Afin d’obtenir l’or potable qui aurait eu, selon la croyance, la faculté d’évacuer rapidement les mauvaises humeurs (maladie), il fallait donc parvenir à dissoudre le métal précieux de manière à ce qu’il soit assimilable par l’organisme. On utilisait également d’autres ingrédients telles que le soufre, le mercure, l’antimoine, les plantes et les produits dérivés des animaux pour guérir les maladies. 

Au Moyen Age, à la différence de l’astrologie, il n’y a pas d’enseignement universitaire de l’alchimie, même si certains grands médecins désiraient qu’elle figure dans l’enseignement. Néanmoins, l’alchimie figure dans certaines divisions des sciences proposées par les « matériaux didascaliques » de l’Université de Paris, dans les années 1240-1260. 

On distingue en général deux sortes d’alchimie. La théorique qui traite des éléments, des humeurs, des pierres précieuses, des métaux, des pigments, des huiles, des bitumes ardents, des soufres et des sels. La pratique qui enseigne la fabrication des métaux nobles, des pigments et produits capables de prolonger la vie au-delà de ce qui se fait naturellement. Six opérations marquent l’œuvre philosophale : la calcination, la putréfaction, la solution, la distillation, la conjonction et la sublimation. Elles font passer du plomb (l’œuvre noire) à l’or (l’œuvre blanche). 

De nombreux alchimistes du moyen âge sont de grands médecins. Selon la tradition, la Pierre philosophale était dotée de propriétés thérapeutiques spectaculaires. Elle permettait, en réalisant le grand œuvre, d’accomplir le plus fantastique des triomphes médicaux. A une époque ou médecine et pharmacie n’était pas encore bien distincte, l’alchimiste savait manipuler les corps chimiques. Parmi les médecins alchimistes, on trouve de nombreux personnages célèbres. 

Le premier exemple est arabe, il s’agit d’Avicenne. Il étudie la médecine, l’alchimie, la philosophie, la théologie islamique et la politique. Dans un tableau dressé par Avicenne, la physique se compose de huit sciences principales. La science des principes généraux, la science du ciel et du monde, la science de la génération et de la corruption, la science des phénomènes supérieurs, la sciences des minéraux, la science des plantes, la science des animaux, la science de l’âme. Il y a également sept sciences naturelles subalternes : médecine, astrologie, physiognomonie, l’interprétation des songes, science des talismans, la théurgie et l’alchimie. 

Le second exemple est Arnaud de Villeneuve. Il a effectué de grands voyages en Espagne, Italie et Afrique du Nord. Il fit une grande carrière universitaire, devint recteur de l’Université de Montpellier dans laquelle il reste la grande figure du Moyen âge avec Guy de Chauliac. Arnaud de Villeneuve est considéré comme un des plus grands alchimistes de l’occident médiéval, on lui attribue la redécouverte de l’eau de vie. Il eut beaucoup d’ennuis avec les autorités ecclésiastiques, la Sorbonne ordonna que l’on brûle ses écrits en place publique par un bourreau. On l’accusa de pratiques magiques, de comportement hérétique et dangereux pour le peuple. Il eut heureusement la protection de deux papes, Boniface VIII et Clément V. Il aurait été le maître d’un autre grand alchimiste Raymond Lulle auquel, suivant la tradition, il lui aurait transmit le secret de la transmutation des métaux, changer le plomb en or...

 

      Texte inspiré du mémoire d'histoire de Moriganne

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Pierre 02/07/2013 06:57

Article intéressant, sur une des sciences les plus mise en doute au moyen age. Je ne sais pas pourquoi on a enlever le al pour donner la chimie, très proche par certains coté de l'alchimie. Auriez
vous la réponse ?

Merci

Honorius 13/07/2013 14:13



Il semblerai que les mots chimie et alchimie sont restés synonymes jusqu'au 18 em siècle. Une explication possible la suppression du al, en Arabe alchimie se dit al-kïmiyäs



marithe 09/06/2013 19:47

ti coucou vieux sorcier, j'espère que tu vas bien ainsi que fifille ?? biosussssssssssssssss

Honorius 13/06/2013 12:36



tout le monde va bien, merci et gros bisous



Marie-Christine 10/05/2013 14:45

De belles informations, la pierre guérri-t-elle des dépressions?
Biz
MC

Honorius 13/06/2013 12:44



elle était sensée tout guérir... par contre pour en trouver... Il existe d'autres pierres pour aider aux dépressions, comme la baryte par exemple  



domi 08/05/2013 14:29

un petit coucou au passage de la sorcière d'arcane, j'espère que tout va bien pour toi bonne fin de semaine amitiés

Honorius 13/06/2013 12:44



ça va j'espère qu'il en est de même pour toi, bisous



Sylvie Jamet 21/04/2013 00:59

coucou Vieux Sorcier !

Toujours là, je persiste malgré une bien malheureuse migration vers la nouvelle version d'over-blog...

Sylvie Jamet, l'Accordéonaute Bio ;-)

Mon Profil Facebook : http://www.facebook.com/AccordeonauteBio
Stage d'été "Accordez-vous" : https://www.facebook.com/events/474919785894858/
Blog Généraliste de Musique et d'Accordéon - Accordion and Music Blog : http://sylviejamet.over-blog.com

Honorius 13/06/2013 12:45



j'appréhende ! Bisous et longue vie a l'accordéon



Daniel 06/04/2013 23:00

Ancien secretaire général de l'Abbaye de Lérins, Chevalier du temple adoubé par Le Prince Giorgio Ier de la Principauté de Seborga , haut lieu templier ...j'aimerai connaître le calendrier de vos
fêtes ! Bravo pour tout votre travail .
Frère Daniel

Honorius 13/06/2013 12:35



Bonjour Frère Daniel.


  


Voici les dates de nos trois prochaines fêtes.


 


15 et 16 juin, chateau de Montby Gondenans dans le doubs 25


 


29 et 30 juin Fête médiévale de Rodemack dans le 57, la petite carcassonne du nord, superbe fête


 


idem le 7 juillet à Boersch dans le 67  charmant village alsacien


 


Si vous veniez faites vous connaitre, je suis Honorius le sorcier celui qui arrache dent et fait saignée... entre autres


 


Cordialement Jacques


 


 



Chevalier Fou 05/04/2013 12:33

merci, toujours heureux et interessant de lire vos articles.

Honorius 13/06/2013 12:46



merci



Mamigoz 05/04/2013 08:51

Quel beau retour ! Un article superbement bien fait, comme on aimerait que ce secret soit encore connu.....
Bisous et belle semaine

Honorius 13/06/2013 12:47



merci et gros bisous



juliette 03/04/2013 12:01

Bravo ç Marianne
Bises

Honorius 13/06/2013 12:47



merci, bisous



Claudine /canelle 02/04/2013 13:47

Très bel article !!
Merci Honorius
Bises

Honorius 13/06/2013 12:49



merci à toi ! bisous



C* 02/04/2013 11:15

Toujours autant de plaisir à lire un article sur la naissance de l'Alchimie..merci pour le travail, heureuse continuation.

Honorius 13/06/2013 12:49



merci



Marie Soleil 02/04/2013 10:07

Très contente de te lire, j'adore.
Bisous et bonne journée.

Honorius 02/04/2013 10:17



Merci gros bisous à toi et du soleil !



Rechercher

♦♦♦