24 octobre 2007 3 24 /10 /octobre /2007 10:11
            
               Nous sommes en  l’an de Grâce 1180, notre béjaune (jeune) Roi Philippe que l’on surnommera Auguste  par son coraige (courage) a tout juste 15 ans, il pleure encore son père  Louis le Septième que la Carnade (mort) a pris et qui par son divorce avec la belle Aliénor d’Aquitaine plongera le Royaume des Lys dans une Guerre de Cent Ans avec le Royaume des Léopards.
               Mais nous n’en sommes pas encore là : pour le moment le gent (gentil) Philippe arborant Cotte D’Azur aux Lys d’Or (couleurs du Royaume) et Corone (couronne) en tête chevauche bellement et en grand bobant (grande pompe) un superbe destrier noir, hourdé (accompagné) par le Maréchal (Maistre de l’Ost ou Armée en campagne) portant l’Ecu du Roy en chantel (dessin visible) ainsi que plusieurs palfreniers et Lances(20 hommes) d’Archers et de Cranequiniers (Arbalétriers à cheval)
               Il vient de Saint Denis (au septentrion), où il s’est entretenu secrètement avec les Mânes de ses ancêtres. Il pénètre donc dans sa Bonne Ville à la tête de son fendant barnage  (Fiers Grands Seigneurs et Fières Grandes Dames) montant moults Palefrois (chevaux de parade) lesquels font ainsi acte d’allégeance et de fidélité à la Couronne.
               Pour ce faire il passe la Porte Saint Martin, laissant à senestre (main gauche) la Porte Barbette. Tout ce biau (beau) cortège emprunte un tracé hautement célèbre : céans (ici) les éléphants d’avant notre âge venaient déjà boire en Seine par ce chemin, puis les Légions de Rome construiront un cardo et un decumanus (axe en croix) au sein de ce qui deviendra Paris, se nommant pour l’heure Lutèce, par la rue Saint Denis, célèbre pour ses Courreuses de Rempart (prostituées) le Grand Pont, le Palais du Roi sur la Grande Ile, le Petit Pont en direction de la Porte Saint Jacques au midi. L’autre axe de la croix longe la Seine entre lescastelleries du Louvre et la Tour de Nesle (laquelle deviendra célèbre pour ses coucheries royales), borde toutes les îles, regarde Notre Dame et sort au levant auprès du Chardonnet. Saint Denis en son temps remonta la rue qui porte son nom, sa tête sous le bras jusqu’au pui (colline) où se tiendra sa Basilique et où accessoirement seront inhumés la plupart des rois de France.
               Mais je m’égare, moi, Frère Philippe du Temple, je regarde passer le cortège au cotés de mon Grand Maître Arnaud de Toroge, lequel vient de succéder à Eudes de Saint Amand, et nous devisons fraternellement en considérant que tout cette clicaille (monnaie) dépensée aurait pu nous aider bellement en Terre Sainte. Ne dit-on pas que moultes fonts (fontaines) donnent àbandon (à discrétion) du guiguet (vin médiocre) et que des vuiseuses (vicieuses) donzelles et bordelières (jeunes femmes) au poitrail esnué (dénudé) le fasset tombé (corsage) accueillent le badaud venus pour donoyer (faire la cour) et les baguenauds (niais) fatrouillant (bavarder à tort et à travers) et guignant (regarder à la dérobée) ces beaux tétins (seins)… 
               Bailler (donner) « Panem et circenses » (du Pain et des Jeux) rien ne change ce jour, ni ne changera l’autre…
               Notre bon Roi se dirige vers le chantier de la belle Cathédrale de la Dameledeu (La Vierge Marie) pour ouïr Te Deum. Son Père posa  quant à lui la première pierre de cette merveille il y a tout juste 17 ans. (Il me souvient que je vous ai déjà compté cette histoire ici même).
               Quels sont les pensements (préoccupations) du jeune Roi ? Songe t’il sans déconfort (découragement) à l’Herpaille (troupe de coquins) qui l’attend par vilonie (félonie) de son « Bon Cousin » le Duc de Bourgogne, lequel attire dans son camp le Comte de Boulogne, Renaud de Damartin, ami et traître à Philippe, ce dernier le ramènera d’ailleurs en cage pour mourir enchartrer (en prison) par vindication (vengeance).
 
                Icelui le Comte de Flandre et icelui même l’Empereur du Saint Empire Romain Germanique : l’éclatante victoire française de Bouvines est à venir, calmant pour longtemps tous ces coquins
               Pour l’heure Philippe pense en chiche face (avare) à ses finances : point de débours sur le Trésor (argent avancé), il pense mander (ordonner) que l’on taxe les boutedieux (Juifs) de 150.000 marcs hormis l’abjuration (changement de religion). Qui verrait à y redire, il serait même envisageable de les faire chasser du royaume (et de récolter leurs biens)…Un jour, un autre Philippe en fera de même avec notre Ordre, cela est force de choses…
               Notre Roi songe à sa Descendance, il ne peut savoir qu’il fêtera trois Accordailles : avec Isabelle de Hainaut pour 10 ans, avec Ingeburge de Danemark, laquelle sera répudiée nonobstant son éclatante beauté blonde, dès la première nuitée par sans doutecharmement et charnogne (voir Yseult et Honorius pour le nouage d’aiguillette), il se mariera ensuite avec Agnès de Méranie, qu’il aimera de tout son cœur mais cela provoquera l’Interdit sur le Royaume (aucun service religieux) et ceci du fait du Pape Innocent III ; à la mort d’Agnès, Philippe se soumettra à l’Eglise, évitant ainsi le sort de son Ancesseur (ancêtre) Philippe Ier, mort excommunié et enterré en la basilique de Saint Benoît  pour des motifs semblables.
               Tout en cheminant, Philippe est fors déconfit (décontenancé) lorsque son flerement (odorat) ressent une assent (odeur) épouvantable : les rues ne sont jamais ébrenées (nettoyées), aussi, il pense à les faire  paver. Il pense également à faire installer une forclose (palissade) au cimeterre des Saints Innocents où dit-on se passe nuitamment des choses inavouables. Cela permettrai ipso facto de construire une  cohue (marché) nommé la Halle où l’on pourrai retrouver dans les éventaires (paniers d’osier) toutes les provendes de bouche dans une relative propreté.
               Hors les grands axes, Paris est inextricable, il serait bon de pouvoir se retrouver et retrouver son chemin sans pour autant tomber au longaigne (cloaque) de la Cour des Miracles (voir article), aussi il faudrait clouficher (clouer) des enseignes aux gargoteset autreséchoppes, ainsi que des signes distinctifs pour les ruelles afin de savoir où l’on se trouve (actuelles plaques de rue).
               Et la belle terre des Francs, il faudra en avoir son content (suffisamment)et la rassembler dans l’Honneur (domaine propre) : d’abord l’Artois, le Vendômois, Amiens et la riche Normandie après la chute du Château Gaillard (voir article) possession du « Cœur de Lion »,  puis la Touraine, l’Anjou, le Poitou…
               Il songe, il songe : sera-t-il assez valeureux pour résister à tous ses ennemis Godon de l’Ouest (Anglais), du Nord avec la Flandre, de l’Est avec Bourgogne, et Germanie?
               Quant à nous Chevaliers du Temple, nous pensons en grippeminaud (rusé) au repaissance (repas) du soir où nous pourrons nous ébanoyer (se divertir) lorsque nous aurons l’honneur d’offrir les Epices et de faire connaître à tous ces Grands Personnages le goût de la douceur orientale en faisant déguster moults gourmandises dont les recettes secrètes nous furent révélées par nos Ennemis et néanmoins Frères d’Armes : les Assassins du Vieux de la Montagne(voir article).
               Il se peut que nous puissions, s’il plaît à Dieu, avec ces présents, persuader Philippe de nous suivre en Terre Sainte, et qui sait nul ne peut sortir ce que nousdeviendrons : faire la Paix avec le reste de la Chrétienté unie contre l’Infidèle
.
 

Partager cet article

Repost 0
Publié par Philippe le Templier - dans Les mots anciens
commenter cet article

commentaires

Denis Vanderhaeghe 30/10/2011 21:42


Bonjour,
Hormis le plaisir de vous lire comme vous intéressant à l'Histoire ancienne, le reste n'est que déplaisir de découvrir le flot de fadaises. Je m'arrête à la première, l'ayant déjà commentée
ailleurs, car ce texte est, malheureusement, relayé : "c'est proprement n'importe quoi : l'annulation du mariage entre Philippe et Aliénor (le "divorce") n'est pas la cause de la guerre de cent
ans, qui débuta environ deux siècles plus tard !!!" ... Peut-être n'avez-vous pas conscience du caractère "public" de cette page, auquel cas je serais désolé de la "brutalité" de ma réaction : vous
publiez sur la toile et vos propos peuvent être lus par tous, relayés, et peuvent même, pour certains, être pris pour vérité... or, c'est n'importe quoi, historiquement parlant, mais... agréable à
lire !!!


Sifranc le correcteur 18/06/2011 08:00


Vendredi 24 juin 2011, le blog de Sifranc le correcteur fête ses 6 ans. Afin d'échanger un petit coucou entre ex-forumeurs, je propose que chacun de nous écrive une bafouille pour narrer son
expérience sur Over-Blog et raconter ce qu'il reste du blog depuis x années. Beaucoup de blogueurs ont quitté la plate-forme OB.
Qui reste en course après cinq années? Amies et amis du début de l'aventure, exprimez-vous en m'adressant vos textes sur sifranc48@yahoo.fr, le mail devant comporter la mention OB2011 dans
l'objet.
En ce jour anniversaire, je remercie tous ceux qui me sont restés fidèles, mes 55 abonnés et tous les internautes de passage, une centaine par jour.
Vous avez l'amitié de Sifranc


Sifranc le correcteur 02/01/2011 10:00


Bonne continuation dans ce Moyen Age et amitiés de Sifranc
Fait en l'An 11 qui sera bon pour toi selon NostraTaMuse


Honorius 02/01/2011 10:11



merci ! vive l'an 11 alors !



Sifranc le correcteur 24/06/2010 07:28


Hello, à l'occasion de l'anniversaire de mon blog – 5 ans sur OB – tu es invité à venir faire la fête et à laisser un com après avoir participé aux jeux de délassement. Tu figures parmi les amis de
Sifranc et ton lien figure sur mon site, voir la rubrique > Mon blog/Le forum. Amicalement, Sifranc le correcteur


. 05/12/2007 18:24

bonne soirée et @+

chrisalain 19/11/2007 15:49

tous ces anciens mots sonnent, plein de poesie à mon oreille...pour les maoureux de la langue française et de l'origine des mots c'est une vertitable mine d'or que ton blog

0001::0002::0009::0010::0037::0038::0075::0076::01 16/11/2007 19:25

bonne soirée... et bon we !!

:0002:@nne marie :0010: 04/11/2007 11:08

Bon dimanche et gros bisous ! ! @nne-marie

Nanou 03/11/2007 20:41

Ces mots anciens sont un vrai régal.... je m'en abeuvrerais bien.Nanou

Louvre-passion 03/11/2007 18:25

Philippe Auguste en a connu des choses et des personnages : Richard Coeur de Lion, le début de la croisade contre les Albigeois, la victoire de Bouvines. Une époque riche en évènements.

:0002:@nne marie :0010: 02/11/2007 15:13

Bon vendredi et surtout BiZouX de la mer rouge ! ! @nne-marie

Monicalisa 02/11/2007 11:08

Hello mon cher Honorius,
comment vas-tu ?
Je te souhaite une très belle journée vieux sorcier et un très bon week-end.
Bisous de Monicalisa

Marie Soleil 31/10/2007 11:41

Notre bon roi a songé à sa descendance, combien a-t-il eu d'enfants ?Bisous et bonne journée.Marie

Catgirl 30/10/2007 19:03

un bisous à mon grand maitre ;)

:0085: soleil51 :0010: 30/10/2007 13:08

Juste un petit mot pour te dire que je baisse les bras: je ne pourrai plus passer comme d'hab sur les blogs ! ! Ma connexion est de pire en pire ! ! Ce qui prend d'habitude 10 minutes, se fait en une heure et cela me prend trop de temps ! ! ! Personne ne se remue et TélécomEgypt s'en fout royalement ! ! ! Je passerai donc par intermittence ! ! Ne m'en veux pas, mais cela est indépendant de ma volonté ! ! ! Par contre, je ferais mon possible pour publier, n'aie crainte ! Belle journée et bisous de la mer rouge ! ! @nne-marie

Philippe le Templier 29/10/2007 23:27

ERATUM
J'ai grande honte, je m'aperçois que j'explique que la muraille de Philippe possede une Tour Jean Sans Peur, en fait cela viendra plus tard, vers 1408 afin de se proteger après l'assassinat du Duc Louis d'Orléans frère de Charles VI.
En effet, comme cela se disait à l'époque, il fallait se méfier de la Bourgogne, mais beaucoup plus tard...
Pour l'heure, le Duc Eude de Bourgogne commande l'aile droite de l'armée de Philippe. Cela changera bien assez tôt, mais pas tout de suite.
Avec encore toutes mes excuses pour ce lapsus.

sugi la fourmiz 29/10/2007 12:32

Kikou par ici :-)J'ai honte de si peu passée par ici...J'espère que tous va bienGros bisous Honorius et passe un bon début de semaineSugi la fourmiz

plumette 26/10/2007 20:48

Je me réjouis de lire ces si beaux textes qui on le veuille ou non sonnent  tout de même autrement que "la pauvre prose d'aujourd'hui".
De la bel ouvrage.
Gros bisous  à tous et au plaisir de vous relire.

cat ... 26/10/2007 20:08

rholes jolies histoires ;Dbisous Grand Maitre :D

:0085: soleil51 :0010: 26/10/2007 17:23

Belle journée ! Aujourd'hui, je vais tenter de combler mon retard: c'est pas évident mais on va essayer ! ! lol ! ! ! BiZouX de la terre des pharaons ! ! @nne-marie

sieglind la dragonne 26/10/2007 07:43

Et j\\\'ai encore appris plein de bons mots moi ! Cranequiniers par exemple, il me plait bien... va falloir le placer dans la conversation maintenant hé, hé... Par contre, je ne savais pas qu\\\'on enterrait les excommunié dans une basilique.. m\\\'enfin c\\\'était des "pointures" donc par le pékin moyen en fosse commune ou en fond de terrain... noblesse oblige hé, hé.Bises vieux sorcier et merci Philippe pour cette belle "parlure" comme dirait nos cousins du Canada.Je file, du retard, toujours du retard, évidemment ! A plus la troupe

Alain-anjalika 25/10/2007 17:34

Coucou Vieux Sorcier!!
J'adore ce genre de texte! Tu nous fais faire un retour en arrière, d'il y a près de 2 ans, avec tous ces jolis mots moyennageux!
Certains de ces termes sont utilisés dans le créole antillais, comme bailler par exemple, pour donner!
J'ai bien ri avec ébrenner pour nettoyer. Chez Rabelais le mot brenne (ou mot de Cambrenne oups je voulais dire Cambronne!!) revient souvent  et j'ai remarqué que dans le Nord on utilise le terme "brun" quand quelque chose n'est pas claire, je me demande si ce brun ne vient pas de brenne!!
Amitiés chez toi Jacques, ça fait un ...bail qu'on n'a pas eu de nouvelles de l'apprentie sorcière Moriganne!! elle va bien au moins?  

Marie Soleil 25/10/2007 09:33

La région parisienne est riche en histoire.Merci de nous le rappeler.Bisous et bonne journée.Marie

:0091: Lili-Flore :0010: 24/10/2007 23:51

merci à toi grand sorcier d'avoir publier ce bel articleet à Phillipe de paufiner notre éducation du moyen âge avec ces termes plus usités
bonne nuit et ravie de avoir que ton blog redevient productif et q ue ta santé est bonne
très bonne nuit sous une envolée de bigs bisous

gentle13 24/10/2007 19:04

Bonsoir vieux sorcier très intéressant ton articles sur les mots du moyen âge que  nous sommes beaucoup à ignorer, j'espère que tu vas bien et que tu n'a plus d'ennui de santéAmicalement

Rose 24/10/2007 15:49

Yo je me suis accrochée, je commençais un peu à loucher mais c'est passionnant !
Merci pour cette visite des mots anciens, dont je vais retenir certains.
Tendresse parfumée à toute la troupe.
Bonnes nouvelles que le retour des articles hebdomadaires ! Debout la-d'dans ;-)))
Rose

Marie-lore 24/10/2007 13:38

Merci Honorius de toutes ces belles photos dans la newsletter!!!
J'espère qu'un jour je pourrais venir et pourquoi pas participer...
N'y avait-il pas des sorcières ou des fées au moyen-âge????????????
Bonne journée
Marie-lore

Martine 24/10/2007 13:02

Super contente de retrouver ces articles toujours aussi passionnants.Bonne journée et bisous à toute l'équipe.

Rechercher

♦♦♦