16 juin 2005 4 16 /06 /juin /2005 23:00

 

 

La fondation :

-En 1215, Saint Dominique s'installe à Toulouse. Il fonde une communauté de clercs qui doivent se consacrer à la prédication de la foi et de la morale en mettant en avant l'itinérance et la mendicité.

Au couvent, les novices étudient la théologie.

-En 1215, le pape Innocent III lui donne le nom d'Ordo Predicatorum (ordre des prêcheurs)

 

Les structures de l'ordre :

L'ordre dépend directement de la papauté. il est très centralisé et hiérarchisé, avec le maitre général qui dirige autoritairement, le chapitre général composé d'élus de chaques couvents et qui détient le pouvoir législatif. Tout les quatre ans, le prieur provincial était élu pour gouverner la province.

 

L'organisation des études

Les maisons d'études (studia) ont un rôle considérable de formation intellectuelle. Dans certaines villes, sont créent des enseignements supérieurs de Théologie.

 

La diffusion

L'ordre s'étend dans toute l'Europe. Saint Dominique communique à ses disciples son enthousiasme, sa chaleur humaine et sa spiritualité.

Le prêcheur théologien et savant doit mendier sa nourriture et son logement. La pauvreté est une puissance, les dominicains sont soumis à la règle de Saint Augustin.

Une branche féminine se crée à la fondation de Prouille en 1207. 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Publié par Moriganne la Sorcière - dans Un peu d'histoire
commenter cet article

commentaires

emilie 20/11/2011 15:15

Vous n'auriez pas plus d'informations concernant le milieu de vie les revenus et activitées de l'ordre a l'epoque du mayen-age ce serait plus interressant et plus complet

sophie 13/02/2009 14:57

vous devriez mettre plus de photo ciao

PHILIPPE le Templier 15/12/2005 22:01

Que voici des gens peu sympathiques, ils ont fourni le gros des troupes inquisitorales, nos Bons Hommes Cathares s'en souviennent dans des relents de bûcher, celui sous Montsegur, haut lieu s'il il en fut, empesterait presque encore, et toutes les larmes du Pays Toulousain et du Comté de Foix ne pourraient l'éteindre. Nous, les Templiers auront maille à partir avec eux.

Honorius 16/12/2005 12:48

Hélas, mais toujours là les Templiers !

Rechercher

♦♦♦