14 juin 2005 2 14 /06 /juin /2005 23:00

                                       

                                         Au Moyen-Age il était d'usage d'utiliser divers ingrédients étranges afin d'avoir la couleur la plus lumineuse possible, tant pour la calligraphie, l'enluminure que pour la teinture des vitraux.

 

                                Les recettes les plus inattendues sont alors mises en pratiques : insectes, oeuf, miel, vin et même urine !

 

                                C'est ainsi que pour le rouge on se sert de : cochenille (insecte broyé), de pourpre (coquillage), de garance (plante méditerranéenne), de cinabre (roche). 

 

                                Les jaunes sont fait à partir d'orpiment (roche d'arsenic très toxique), de safran (pollen du crocus), d'ocre (terre naturelle ou brûlée), de fiel de carpe (poisson).

 

                                Le bleu est élaboré à partir de lapis lazzuli (roche très chère) ou bien d'azurite (autre roche).

 

                                Le vert est fait grâce à la malachite (roche) ou au vert de gris (sel de cuivre).

 

                                Le blanc est surtout fabriqué avec de la césure de plomb (métal très toxique), nous trouvons également la craie (roche).

 

                                Le noir est d'origine animal : os calciné, ou végétal : le charbon de bois, ou minéral : houille.

 

                                On se sert également de feuilles d'or ou d'argent battues (surtout pour les enluminures).

 

 

                                Il ne restait plus qu'à avoir de la patience et du talent, et tout était dit ! Mais cela est une autre histoire que je vous conterai sans doute un jour...

 

Partager cet article

Repost 0
Publié par La revérende Clémence dite la pieuse - dans Un peu d'histoire
commenter cet article

commentaires

Dame Chlodyne 22/06/2012 18:58

Bonjour,
J'ai créé un groupe sur notre bien aimé Facebook : http://www.facebook.com/groups/recettesdecouleurs

Inscrivez-vous et partagez vos connaissances, questions à propos des couleurs médiévales et leurs préparations.

Un mail est à votre disposition : recettesdecouleurs@ groups.facebook.com

Notre compte Facebook est Enlumineurs Médiévaux. Le blog sur les couleurs est http://arhpee.typepad.com/enluminure

Dame Chlodyne
Association de reconstitution historique patrimoine écrit enluminé.

Pat 26/02/2009 13:19

Bonjour, est-ce vraiment ces couleurs qu'on utilisaient, pas d'autres ?C'est que je fait un exposé de Français, et j'ai besoin d'informations exactes !Merci . 

carabosse 11/10/2005 21:30

Le bleu de guède(de la plante du meme nom)etait beaucoup utilisé aussi au moyen age ,la culture de cette plante date du Xeme siecle et les guerriers celtes s'en servaient dejà comme peinture de guerre.

Clémence 29/08/2005 16:05

Bien peu de commentaires pour une telle science, pourtant tout le monde aime la peinture et les fresques.

clemence 07/07/2005 10:32

peut etre qu'Eloi à la bourse plate pourrait me donner un peu de sa poudre noire afin de faire des essais.

sire Philippe le Templier 16/06/2005 22:34

il est vrai que pour obtenir un beau rouge pour notre croix pattee, beaucoup de recettes secretes sont mise en oeuvre

honorius 15/06/2005 11:33

merci pour vos encouragements

pierre 15/06/2005 11:27

c'est vraiment super! on apprend pleins de choses... merci pour toutes ses informations! très bonne continuation

Rechercher

♦♦♦