12 juillet 2006 3 12 /07 /juillet /2006 18:44

 

              Voici le premier article proposé par AnjAlain pour le concours organisé par Médiéval et Moyen-Âge. Il n’y aura pas de commentaire possible sur les 5 articles en compétition. L’article du prochain concurrent sera en ligne vendredi. 
 
              Abbaye de Saint-Savin, arrondissement de Montmorillon, département de la Vienne (86) dans le Poitou. 
              Il m’a été difficile de faire un choix dans ce Poitou si riche en histoire médiévale. Il a fallu pourtant se décider. J’ai finalement opté pour une abbaye presque anonyme sauf pour les habitants de la région et quelques initiés, abbaye pour laquelle il est difficile de faire la part entre la légende et l’histoire, car le chartrier de l’abbaye a été brûlé en 1568 lors des guerres de religions. Il reste cependant une magnifique église abbatiale construite au XIe siècle et qui a été classée au rang de patrimoine mondial par l’UNESCO. Mérimée en son temps l’avait remarquée.
              Autour de l’an 800, une petite communauté monastique s’établit sur les bords de la Gartempe, (qui connaît cette modeste rivière à part Roanne ?) près du lieu où auraient été retrouvés les restes de Savin et de Cyprien, deux saints qui auraient été martyrisés au Ve siècle.
              La fondation de l’abbaye semble voir reçu le soutien de Charlemagne et de son fils Louis le Pieux. Grâce à son système défensif, Charlemagne y aurait fait édifier une fortification, l’abbaye de Saint-Savin est la seule de la région à demeurer intacte après les incursions normandes du IXe siècle.
Le Moyen âge est une période de prospérité pour l’abbaye et le bourg bâti autour, grâce à sa position stratégique sur la route médiévale entre Poitiers et Bourges. Au XIIIe siècle par exemple, l’abbaye détient les droits de péage et de passage des foires et des marchés.
              L’église abbatiale a été re-construite vers 1030. Le bâtiment est construit sur un plan en croix latine, traditionnel à l’époque. Aux environs de 1100, l’édifice et ses peintures sont terminés et l’église possède le plus grand ensemble de peintures murales romanes de France. Les thèmes sont souvent inspirés de la Bible, la voûte de la nef par exemple contient à elle seule plus de 450 m² de peintures murales relatant l’histoire de la Genèse et de l’Exode. Une autre série de peintures retrace les scènes de la vie et du martyre de Saint-Savin et de saint Cyprien. La nef date du XIe siècle, elle est longue de 42 m et large de 17 et comporte trois vaisseaux de neuf travées. La crypte date de la fin du XIe siècle. Elle est située sous l’autel majeur et conserve l’ensemble de sa décoration peinte originelle. Malheureusement, elle est interdite de visite, sous peine de destruction. Un clocher-porche, couronné d'une flèche date du XIVe siècle. On peut noter malgré des variantes stylistiques de la construction, une certaine unité se dégage de l'ensemble, comme on peut le constater sur les photos, ou mieux en vrai !
              Alors si vous passez dans cette région, une petite visite s’impose….
.
L'Abbaye de Saint Savin dans le Poitou. http://anjalika.over-blog.com
.
 
 

Partager cet article

Repost 0
Publié par Honorius - dans Patrimoine
commenter cet article

commentaires

Rechercher

♦♦♦