22 juin 2020 1 22 /06 /juin /2020 11:36

 

Je vais vous parler d’une recette de cuisine venue sans doute de la fin du moyen age ou du tout début de la renaissance, celle du Pet-de-nonne (1) un beignet soufflé et sucré de pâte à choux cuit dans une friture pas trop chaude. De nos jours, ces beignets sont traditionnellement consommés, particulièrement en période de carnaval, dans l’est de la France, en Belgique et en Allemagne. L’invention de la recette pourrait être attribuée aux chanoinesses de l’abbaye de Baume-les-Dames en Franche-Comté, connues pour leurs spécialités pâtissières, mais ce n’est pas la seule possibilité, on parle aussi de Marmoutier, célèbre pour sa cuisine ou même d’une origine romaine...  Mais étant un peu chauvin, je préfère la première proposition, surtout que c’est une nonne qui m’a donné la recette (preuve en image, hi hi)… Pour les gourmandes et gourmands en voici une recette adaptée à nos goûts, il y a de nombreuses variantes…

 

Pour une vingtaine de beignets, il faut : 150 grammes de farine, 60 grammes de beurre, 25 cl de lait, 45 grammes de sucre, 5 gr de sucre vanillé, 2 œufs, de l’huile à friture et un peu de sucre glace

 

Dans une casserole ajouter le lait, les 45 gr de sucre + le vanillé, le beurre en morceau. Faite chauffer le tout jusqu’à ce que le beurre soit complètement fondu. Ensuite, hors du feu, ajouter la farine en mélangeant délicatement afin de bien l'incorporer. Une fois fait, replacer sur le feu quelques minutes en mélangeant énergiquement de façon à dessécher la pâte. Verser ensuite la préparation dans un cul de poule, ajouter les œufs un à un en mélangeant vigoureusement entre chaque. Une fois obtenu une pâte bien lisse, a l’aide d’une cuillère à soupe, plonger des petites boules de pâte dans l'huile à 160°C environ, plusieurs suivant la taille de la casserole. Il faut compter environ 10 minutes par tournée, retourner régulièrement les boules, la couleur doit être caramel. Egoutter sur du papier absorbant et rouler dans le sucre glace, il ne reste plus qu’à déguster !

 

 (1) d’autres noms évocateurs : « beignet de vent », « beignet venteux », « soupir de nonne », « pet de putain », « pet de vieille »…

 

Une recette de cuisine de la fin du moyen age ou du début de la renaissance
Un délicieux beignet, le pet de nonne
Moyen age ou Renaissance, l'origine du pet de nonne est incertaine
Des délicieux "Pet de nonne" de la fin du moyen age

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

P
Bonsoir mon cher Honorius
J'ai bien aimé la recette des beignets c'est super bon, enfin ceux que j'ai mangé, les tiens il faut que j'y goutte.
J'espère que tu vas bien. Je te remercie de ton passage sur mon blog, j'ai toujours plaisir à te lire
Bien amicalement et bon weekend
@lain
Répondre
H
Tout le monde va bien dans la tribu, on a juste un peu chaud dans le Doubs, on n'a pas l'habitude et et en ce moment il fait plus chaud que dans le sud ! merci de ta visite
C
Bonjour Honorius,

J'adore le terme "pet-de-nonne"....très imagé...^^^^

Ces petits beignets vaporeux me font penser aux "croustillons" ou "smoutebollen" que l'on trouve sur nos fêtes foraines...et que l'on saupoudre , en effet, de sucre glace...

Un délice incontournable dont je me régale assez souvent...
Par contre, je ne les ai pas encore cuisinés moi-même...une recette à tester...!!
Répondre
H
en effet un terme très imagé ! En effet ce genre de beignets sont plus ou moins semblables et tous aussi bon ! A tester donc la recette
C
Je connaissais le pet de nonne c'est oh combien succulent...Merci pour la recette ...Amitiés
Répondre
H
En effet, succulent ! Bonne semaine, amitiés
P
Bonjour Honorius
Mais c'est vrai je connais les pet-de-nonne mais je ne me souviens pas en avoir mangé.Je vais noter la recette car ça me ferait bien plaisir au palais !Merci de ton gentil passage sur mon blogPasse une bonne fin de journéeAmicalement@lain
Répondre
H
Des trucs anciens a redécouvrir. Bonne fin de semaine et merci de ta visite. Amitiés
.
et un bonjour en passant ....
Répondre
H
Merci, bonne fin de semaine
L
Coucou le vieux sorcier
Merci de t'inquiéter de ma santé, ça va bien, j'ai supporté le confinement.
Sinon, de ton côté mieux qu'au moyen âge ? A l'époque c'était un peu dévastateur il me semble.
Enfin, côté noms, suis bluffé du choix entre pet de nonne ou pet de putain... ça laisse songeur.
Porte toi bien.
Répondre
H
En effet ça laisse songeur... Et tu as raison, niveau santé il vaut mieux être à notre époque, cependant tout n'est pas a jeter du moyen age, loin de là ! Bonne fin de semaine
L
Ca me rappelle de bons souvenirs, ma maman en faisait et pas que pendant les périodes de fêtes ou autres ; comme les crêpes, pas besoin d'attendre la Chandeleur pour en faire sauter :-)
Bonne soirée.
Affectueusement Grand Sorcier en espérant que tu te portes bien, ainsi que toute la troupe
Répondre
H
oui remonte des vieux souvenirs d'enfance avec cela et en effet pas besoin d'attendre la date ! Sinon tout le monde va bien ! Merci et gros bisous
.
hello ....miam j'arrive
Répondre
H
coucou, vi c'est bon !
J
Bonjour Honorius, oh ! un pet de Nonne ! j'adore déjà le nom qui est fameux et j'avoue ma faiblesse pour ce bon dessert qui ravit les gourmands.
Répondre
H
C'est vrai que c'est bon, le nom est croustillant en effet ! Amitiés
D
Excellente gourmandise.
Répondre
H
En effet, mais comme toutes gourmandises, avec modération
C
J'adore ça , j'avoue ne plus en avoir mangé depuis bien longtemps ...pour moi c'est surtout en Charente Maritime (ou je suis née ) que ma mère , voire grand mère en faisait
Merci pour la recette à tester du coup
Bises
Répondre
H
Par expérience de gourmand, c'est bon ! bises
J
ça doit être dans mes possibilités!
Répondre
H
Je pense c'est pas sorcier hé hé
M
Un petit gâteau riche en calories! Mais une recette qui a du succès pour exister depuis si longtemps! Bisous.
Répondre
H
On oublie les calories ce jour là, oui le temps parle pour ce petit gâteau, donc toujours d'actualité et à goûter, la recette est simple

Rechercher

♦♦♦